Depuis quelques jours, les écossais des Glasgow Rangers sont dissous. Finis les duels Old Firm, le football écossais est en berne. Pour preuve, , le sélectionneur de l’équipe olympique britannique n’a même pas sélectionné de joueur écossais parmi les 18. Tout est fait pour faire revenir le championnat au niveau qui était le sien, même par les moyens les plus absurdes.

Avec la disparition du plus vieux duel du football moderne entre les Glasgow Rangers et le Celtic Glasgow, des centaines de milliers de fans sont maintenant orphelins de la raison lot de haine annuel, et les supporters du Celtic d’un vrai adversaire pour le titre national.

Pour la ligue de football écossaise, la perte est trop grande. Aussi, il a été envisagé de faire revenir le nouveau club issu de cette dissolution (les Rangers « Newco ») directement en SPL, au mépris des règles du sport et du respect des adversaires. Ainsi, les dirigeants écossais ne prenaient pas en compte le fait que le club protestant de Glasgow a toujours des dettes envers plus de 12 clubs du pays (3.5M€).

Parmi les grands perdants de cette décision se trouvait le petit club de la banlieue de Glasgow, Saint-Mirren, un des clubs fondateurs du championnat actuel. Dernier non-relégué dans la division inférieure, il se serait vu contraint de descendre tâter de la seconde division si le Rangers Newco avaient refait leur apparition en Premier League, malgré une indemnité financière qui ne comblerait jamais les fans du club de Love Street.

Des dizaines de pétitions ont fait le tour du web pour demander le retour à la raison des instances écossaises, qui rendraient les fans du pays « fous et déçus par le football en Ecosse ».

Après un premier rejet radical pour une accession directe par les autres clubs de la division, les Rangers par la voix de son propriétaire vont demander l’inclusion dans la SFL  (championnats inférieurs) afin d’intégrer directement la First Division et non la Third Division qui lui est destinée. Le vote aura lieu le 13 juillet prochain. Pour cela, il faut que la majorité des 30 clubs de ces 3 divisions acceptent. 12 ont déjà annoncé vouloir rejeter la demande. Le directeur général de la SFA, Stewart Regan, a déjà averti qu’un départ en Third Division des Rangers Newco serait désastreux pour le football écossais. « Un énorme problème social en Ecosse » a-t-il ajouté.

, le directeur général de la SPL, a annoncé qu’il n’y avait que trois options possibles pour le club d’Ibrox : « intégrer le club en SPL avec beaucoup de sanctions, l’intégrer avec des sanctions moindres dans le premier tiers du football national ou le faire partir du bas de la pyramide ». La première option est déjà morte.

Green n’a pas hésité à se montrer très déçu de ce qu’il nomme « un complot » et un « faux espoir ». Des rumeurs annoncent qu’il serait prêt à éviter les deux dernières division en échange de droits télé à 1M£ et d’une introduction dans les play-offs.

Les Rangers Newco illégitimes dans le championnat écossais

Charles Green, déterminé à placer son club

Sébastien Couix

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

Sébastien Couix
Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France
Partager cet article par email










Submit