Au terme d’un match maitrisé de bout en bout, l’Equipe de France arrache son ticket pour l’Afrique du Sud sans le moindre mal en envoyant un message fort aux autres nations : Vous pouvez compter sur nous ! J’aurais aimé pouvoir dire ça aujourd’hui mais la réalité est tout autre…

On l’a rêvé

Le 11 de départ qui met tout le monde d’accord, en effet Domenech avait effectué quelques changements parmi son 11 titulaire. Après avoir gratté 2 ASTROs « balance » et avoir scruté les étoiles, Raymond s’est enfin décidé à mettre les meilleurs joueurs à leur meilleur poste : L.Diarra vrai défensif, B.Cheyrou milieu relayeur devant lui, sur les cotés on retrouve Malouda à gauche puis Anelka à droite (Govou avait pas encore décuvé), Gourcuff en meneur de jeu et enfin en attaque le meilleur buteur de l’EdF j’ai nommé T.Henry. La France sure de ses capacités et jouant libérée démarre pied au plancher et impose son jeu faisant douter les irlandais. Apres une première mi-temps d’une incroyable justesse technique et d’une emprise totale sur le ballon, les joueurs français regagne le vestiaire avec un but d’avance : ça sent bon la qualif’. La seconde période n’est que la copie conforme de la première, les irlandais essayent mais se heurtent à chaque fois à la défense française, véritable muraille ce soir. Les bleus n’avaient plus qu’à opérer en contre avec la vitesse de Benzema entré à la place du premier buteur de la soirée Henry, qui marque en toute fin de match et assure la qualification pour le clan tricolore. Quelle belle soirée  mes amis, nous sommes prêts à relever le défi africain.

Ce qui s’est réellement passé

Vous connaissez l’expression « non-match » ? Et ben familiarisez vous avec parce que vous allez en bouffer avec les matchs des bleus. Complètement tétanisée, cette EdF a tout fait à l’envers : incapable de garder le ballon ni de faire 3 passes d’affilée, elle a été littéralement mangé par des irlandais transfigurés. Les visiteurs étaient devant en tout, les duels, l’agressivité, l’envie, la technique, dans le jeu aussi. Bref le but de Keane était inévitable tellement la prestation des français tenait du ridicule. A la pause on en été même à s’imaginer le pire des scénarios, et si on y allait pas à cette Coupe du Monde ? On aurait alors pensé qu’un discours musclé du sélectionneur aurait remotivé les troupes mais que nenni. La 2nde mi-temps démarrait comme la première, les celtes étaient sur tous les ballons dépassant les joueurs français dans tous les domaines. Certains joueurs erraient sur le terrain à l’image d’un A.Diarra ou d’un Gignac complètement transparent voir même fébrile. Seul Lloris a plus ou moins été à la hauteur de l’événement, ce qui a empêché le pire d’arriver. Poussé par la ferveur d’un Stade de France bouillant, les français toujours très bouillons ne parvenaient pas à se créer de réelles occasions, et ce, jusque dans les prolongations. Le fightening spirit irlandais s’opposait à notre frightening spirit et c’est sur un coup du sort que le match a rendu son verdict ou plutôt sur un coup de main. Triste dénouement qui va faire polémique mais au final on retiendra 2 choses, la qualification française pour la Coupe du Monde 2010 et le fair-play des irlandais à la fin du match.

Côté irlandais (joueur, match)

Ils ont été vraiment excellent, tous. Quelques très grosses occasions de but gâchées qui auraient pu les envoyer tranquillement en Afrique du Sud tant ils nous ont dominé hier soir. Ils nous ont donné une leçon de football hier soir, tout du moins une leçon de fierté.

Joueur du match :

Damian DUFF / Kevin DOYLE. Véritables électrons libres, ils étaient comme des chiens courant après un os. Dans tous les bons coups offensifs ils ont réussis là où Anelka et Gignac ont échoué.

Côté français (joueur, match)

Un non-match donc, épouvantable. Les quelques incursions françaises dans le camp adverse n’ont pas réussi à noyer le poisson, le niveau de jeu était lamentable tout comme celui de certains joueurs. Bref un match à oublier, vite très vite malgré la qualification.

Joueur du match

Escudé : Chat noir de l’EDF. N’arrivera jamais à jouer un match normal en EDF, même ses collègues s’y mettent c’est pour dire.

A.Diarra : en visite au Stade de France hier soir, il croit toujours que quand on lui parle de « courir » ça représente les magasins de chaussures de sport. Là ou pas là c’était pareil.

T. Henry : homme de main de Domenech, il a pris en main le destin de l’EDF. Vous l’avez compris ça ne fait que commencer…

Le fait du match

Il me semble qu’il y a eu un fait marquant dans ce match mais lequel ? Larqué qui pousse des cris d’animaux à chaque incursion irlandaise dans notre surface de réparation ? Nan…Un coaching encore une fois épouvantable de Domenech ? Nan…Ah oui la manchette (devenue légendaire en quelques heures) de notre Titi national.

Vu à la TV

Fallait s’appeler Gilbert Montagné pour ne pas voir le contrôle de la main du nouveau Jackson Richardson. Tout est allé très vite, beaucoup de joueurs devant le but, beaucoup de bruit, beaucoup de polémique, beaucoup de colère sur le coup coté irlandais, beaucoup d’incompréhension aussi, mais une main, un but, une qualification au bout. On ne retiendra que ça.

Vu sur Twitter

Mais il fallait être un minimum GEEK hier soir pour profiter du spectacle sur la toile. En effet sur l’outil de micro-blogging Twitter c’était un autre match qui se déroulait celui des commentaires les plus délirants (mais pas que) sur le déroulement du match et cette fameuse main de l’attaquant francais.

Pour info et pour les initiés vous pouvez revivre l’intégralité de la soirée d’hier soir avec les hashtags suivants : #FranceIrelande #imsorryforthisgoal #aurevoirdomenech #henry

COCORICO du côté des « Trending Topics » puisqu’à l’issue du match Henry s’est hissé à la 2nde place des sujets de conversations sur Twitter, c’est beau.

D’ailleurs il y a tout un tas d’infos et de rapport qui sont en train de sortir en ce moment même sur les tweets d’hier soir concernant le match de barrage d’hier soir, infos à suivre.

Vu sur Facebook

Autre réseau social, autre actualité liée au match des bleus. En effet dès lors que tout le monde avait vu la main ‘honteuse’ de notre capitaine le mur de la ‘Fan Page’ du francais a tout simplement explosé entre insultes, menaces et autres messages de soutien…

On notera également qu’une ‘Fan Page’ a été créé dans la foulée dont le libellé est ‘Devenez fan de… « La main de  ». Ami irlandais du soir, bonsoir.

Le meilleur du meilleur – Tweet awards

Je ne pouvais pas terminer sans un Tweet Awards des meilleurs tweets parus sur Twitter avec un concours de jeu de mot sur la main de T. Henry assez hallucinant, jugez par vous-même :

@gourgandin : Domenech envoie « aide divine » au 3222 (50€ le SMS)

@Vinvin: Je me demande si je vais pas éteindre et télécharger illégalement l’intégrale de Derrick.

@PascaleW: Depuis le but irlandais, Nonce Paolini en est a son 4 eme scotch…

@strategyweb: France-Irlande: bientôt une Domenechrologie?

@Todac: On révise sa mauvaise foi française.1. Mauvais arbitre 2.Les irlandais n’ont pas été cleans 3. on a été handicapés par la pelouse

@Todac: Pas la peine de le préciser mais Segolene Royal demande déjà pardon hein…

@Todac: Guy Carlier inside RT @Aede Je résumerai ce match de la manière suivante : Aux Larmes Citoyens.

@Aede: Le premier qui me sort “c pas grave, c juste du foot”, j’préviens, je le dénonce direct à Eric Besson.

@PRland: IRL sur la télé là ça veut dire In Real Life ?

@narvic: A mon avis, pour les prolongations, Chabal ne suffira pas. Faut donner Manaudou et Douillet, voire Noah aussi. :-))

@benoithamon: J’vous préviens, si on perd, le premier qui dit “Domenech au PS” je lui promets l’enfer

Et après le but aidé par la main d’Henry (« Parle à ma main »)

@Maitre_Eolas: L’Irlande demande un nouveau vote sur le but français.

@PascaleW: Si on n’est pas qualifies en foot, on pourra se requalifier en hand!

@Aede: Finalement, titre de L’Equipe demain : “Main en l’Eire”. Ou pas.

@sbailly: La France fait main basse sur le Mondial

@ioudgine: ah vous matez tous le hand? sympa.

@sbailly: La France fait main basse sur le Mondial

ALLEZ LES BLEUS !

William Marcy

William est un passionné de l’OM. Le terrain est aussi son quotidien puisqu’il joue aussi en compétition. Fin connaisseur des championnats français et espagnol et du foot-business, il essaye d'être au plus proche de l'actu foot jour après jour.

William Marcy
  • Zamith Jean-Pierre

    La France n’est pas rentrée dans la coupe du monde par la petite porte.

    Elle es rentrée par la GRANDE porte celle du DESHONNEUR !

    Jean-PierreZamith

  • http://www.pkfoot.com William Marcy

    Quand même quand on y repense, on fait une phases de qualification douloureuse avec des équipes de second rang dans le groupe + un selectionneur qui joue à plouf plouf à chaque rencontre pour faire la compo (également devenu le selectionneur le plus détesté du monde) + des matchs de l’EDF désignés comme arme d’ennui massif + un match retour des barrages completement raté et c’est peu de le dire + une qulif’ volée. Ca fait beaucoup pour une nation qu’on disait favorite de cette meme prochaine Coupe du Monde…Attendons nous à un fiasco en Afrique si rien ne change.

Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France
Partager cet article par email










Submit