Vous connaissez tous le président Lyonnais Jean Michel Aulas, qui est aussi un homme d’affaires français, fondateur et président-directeur général de la société CEGID en autre. Mais cet homme a aussi la particularité d’être le président d’un des plus grands clubs français, à savoir l’Olympique Lyonnais. Mais en terme réussite »d’affaires » dans le football, ses dernières années, JMA laisse quand même planer quelques doutes …

Je dirais que les boulettes ont commencé en 2007 lors du transfert du de Lille vers Lyon pour la modique somme de 18 M€ primes comprises, de l’argent jeter par les fenêtres comme on dit …

L’axe Lille => Lyon a bien fonctionné et Lille a gagné pas mal d’argent avec les transferts de Bodmer, Keita, Makoun ou encore Bastos, même si pour ce dernier il valait son pensant de millions d’euros.

Mais si encore le déficit s’arrêtait seulement à cet axe Nord – Rhône, mais le pire reste à venir …

L’axe Lyon – Nice ou comment vendre des jeunes joueurs prometteurs au rabais pour ensuite vouloir les racheter 1 ou 2 ans plus tard pour 15 M € ! Loic Rémy vendu 8 M € JMA était prêt à le racheter le double ! Mounier qui joue désormais chez le champion de France en titre. Et comme si cela ne suffisait pas comme leçon, cette année c’est le jeune latéral gauche Kolodziejczak (en fin de contrat, donc gratuit…) alors que Cissokho, habituel titulaire est sur le départ …

Pire, ces derniers jours, le dernier transfert dans les tuyaux est l’échange entre Monzòn (pour remplacer Cissokho toujours sur le départ) et Pied + Grenier ! Mais qu’on m’explique ! Pourquoi se séparer donner un joueur comme Grenier alors qu’il a un tel talent ? Pour s’en mordre les doigts plus tard et vouloir le racheter à un prix d’or ? A moins que la vente de Grenier ne soit un prétexte pour acheter par la suite le Dijonnais Corgnet ? En espérant (malheureusement pour lui) que la longue blessure de Gourcuff fasse capoter ce transfert …

Depuis quelques années, l’OL baisse son enveloppe transferts en privilégiant l’éclosion des talents de son centre de formation. Malheureusement, depuis la paire Benzema/Ben Arfa, le centre de formation ne sort plus aucune perle. On peut arrondir à Mounier qui a les faveurs de la rédaction de PKFoot. Yanis Tafer en est le parfait exemple, quand le centre de formation fut étouffé par toute la période de recrutement intensif du club rhodanien pour jouer les premiers rôles européens. Là où certains clubs, comme le Bayern Munich, arrivent à avoir un groupe mêlant recrues de choix et jeunes talentueux, Lyon n’a pas réussi à capitaliser sur ses succès pour bâtir l’avenir.

Monsieur Aulas, pensez plutôt à prêter vos joueurs à l’image de Yattara, Réale et consort pour qu’ils s’acquièrent au lieu de donner vos joueurs et ensuite pleurer qu’un club comme Paris ne fasse pas d’effort en étant aussi naïf et généreux avec vous…

A quoi joue Jean Michel Aulas ?

Bernard, le National, ça te dit quelque chose ?

 OGC Nice> Voir toute l'actualité du club
 Olympique Lyonnais> Voir toute l'actualité du club
Julien Pauletto

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

Julien Pauletto
Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France
Partager cet article par email










Submit