L’annonce a eu l’effet d’une bombe : en quelques jours, l’AFIP (Administración Federal de Ingresos Públicos, le Fisc argentin) a suspendu 146 agents de joueurs et 35 joueurs impliqués plus ou moins directement dans un vaste scandale de transferts triangulaires pour échapper aux impôts.

Deux joueurs sont notamment visés :  et . Le premier vient de signer au grand River Plate en provenance de San Lorenzo. Problème : le transfert a impliqué le club chilien  de l’Union San Felipe, club où Bottinelli n’a jamais mis les pieds, mais qui est possédé par des investisseurs argentins. Cette manipulation a ainsi permis d’éviter de payer les 35% d’impots sur les 1.7M€ du transfert. Ces impots sont bien moindres à l’étranger. De plus, San Lorenzo a quelques comptes aux Îles Vierges, pas forcément réputées pour leur transparence. Au pied du mur, le joueur a décidé de payer de sa propre poche cet impôt afin de pouvoir commencer à jouer avec River Plate dès ce week-end.

Pour Ignacio Piatti, le transfert en cause concerne son passage de Lecce à San Lorenzo (encore), en passant par un obscur club de 2nde division uruguayenne. L’intermédiaire argentin Jorge Cyterszpiller est ciblé par cette enquête, notamment sur l’implication des clubs uruguayens à ce système triangulaire, en tant qu’agent de la plupart des joueurs visés. Dix clubs étrangers suspectés d’avoir été mêlés à ces manoeuvres sont également dans le collimateur, dont des clubs suisses.

Depuis la révélation du scandale, d’autres joueurs ont été suspendus par l’AFIP : Víctor Zapata, Fabian Vargas, Jonatan Santana (3 joueurs d’Independiente…), Fernando Ortíz, Denis Straqualarsi, Emmanuel Gigliotti, Facundo Roncaglia et Román Martínez. Le syndicat des joueurs argentins a demandé à ce que les joueurs inquiétés puissent continuer à pratiquer leur activité.

L’AFIP a écrit un courrier pour demander à la FIFA de ne pas valider les transferts douteux en provenance de ces 146 agents. Le Fisc a aussi établi une liste des « paradis fiscaux pour les sportifs » afin d’enquêter sur les transferts impliquant des clubs dans lequel le joueur n’a pas fréquenté les équipes de jeunes ou n’a pas joué au moins une saison.

LArgentine au coeur dun scandale dévasion fiscale

Chili, Uruguay, Suisse, tout ce que le football fait de mieux niveau transparence...

Crédits : soccerex.com
Sébastien Couix

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

Sébastien Couix
Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France
Partager cet article par email










Submit