PKFoot

Le Barça en Ligue 1 : quand Messi pourrait se frotter à Angoula

La crise économique sévit en Espagne. Les difficultés économiques s’en suivent avec un taux de chômage mesuré à 25 %. C’est comme si chaque ménage comptait un glandu, comme si le milieu de terrain d’un 4-3-3 pointait au Pôle Emploi, comme si deux des trois petits cochons étêtaient un des leurs, comme ci Carlo Ancelotti devait se passer d’un quart de son staff et ne pouvait faire qu’avec 45 adjoints. Enfin, c’est comme si on vous obligeait à résilier  le contrat de six joueurs à l’amiable sur Football manager 2013. Dilemme ? Pas que. C’est aussi un calvaire pour les collectivités territoriales. Ainsi, la Catalogne se demande si elle ne devrait pas prendre son indépendance.

Elle en a marre de tous ces branleurs poilus qui pointent pour obtenir des indemnités. En témoigne Lluis Val, fils d’immigrés catalans : « Ce sont les circonstances qui me rendent partisan de l’indépendance en raison des conséquences brutales de la crise et du fait que l’Espagne a pillé les richesses de la Catalogne pendant des années ».

Tout ça pour dire que l’indépendance de la Catalogne inquièterait les dirigeants du FC Barcelone. Sur quelques 7 millions d’habitants, tous ne jouent pas au football. Et si le Barca domine outrageusement la Liga, quel serait son statut dans une ligue 100 % catalane ? C’est pourquoi Messi et ses copains pourraient être amenés à évoluer en France un de ces quatre…

, maire de la région envisage même un match AS Nancy Lorraine – FC Barcelone : « Nous n’avons pas la possibilité d’une ligue compétitive, qui soit intéressante au point de vue du spectacle. Il y aurait très peu d’équipes. Il faudra adhérer à une autre Ligue. On peut adhérer à la Ligue espagnole ou peut-être à la Ligue française ».

Imaginez plutôt : Iniesta se heurterait enfin à la défense de fer de Bastia, aurait du fil à retordre dans les airs avec Valbuena, le Real Madrid pourrait monopoliser la Liga, Busquets copinerait avec Jeunechamp et Barton ferait plonger les catalanes pour quelque chose… Un rêve qui malheureusement, risque de rester à l’état de fantasme.

Barça/OL : la grande affiche du dimanche soir sur Canal+ ?

Vous aimerez aussi