Etablir une liste des matchs les plus enthousiasmants a quelque chose d’excitant et d’effrayant à la fois. Difficile de ne pas choisir son club de coeur ou de ne pas être influencé par les nombreux best-of qui spamment Youtube. Difficile aussi de se replonger dans les dramatiques archives de Ligue 1 pour en extraire une substance. Et si on y était arrivé ?

1) Lyon Marseille 5-5

Quel match et surtout quelle ambiance ! J’étais dans le virage sud de Gerland et c’est bien la seule fois où j’ai vécu un match debout du début jusqu’à la fin. L’ouverture du score de Pjanic ayant eu lieu dès la 3e minute et le spectacle fut clôturé par un dernier but (un CSC) à la 93e. Incroyable l’OM, malmené en première période et plutôt heureux du score à la mi-temps, se retrouva à la reprise pour mener 4-2 avant de voir l’OL prendre l’avantage 5-4 à la 90e minute. L’égalisation à la 93e fut confuse mais méritée.

2) France – Angleterre Euro 2004 2-1

En 2004, qui aurait pu prévoir que la Grèce deviendrait championne d’Europe ? Qui aurait pu aussi prévoir que la France battrait l’Angleterre alors qu’à la 89e minute les Anglais menaient 1 à 0. Mais voilà le pied droit de Zidane est passé par là. Un coup franc, un but. Et deux minutes plus tard, un penalty immédiatement transformé par notre Zizou national.

 

3) Marseille Montpellier 0-4 à la mi-temps puis 5-4 à la fin du match

Ce match a marqué mon enfance. Je revois encore les images du reportage de Téléfoot. Sans doute le retournement de situation le plus célèbre de l’histoire du Championnat de France. Après 34 minutes de jeu, les Montpellierain mènent 4-0, grâce à un doublé de Bakayoko, et deux buts de Laurent Robert et Franck Sauzée. Un vrai cauchemar pour Marseille. Ce score a été préservé jusqu’à la mi-temps. Sauf que, un quart d’heure après la reprise, Montpellier a raté la balle du 5-0 et, peu après, Florian Maurice réduit le score. Bien sûr, l’OM est encore mené 4-1, mais le match vient de basculer dans une autre dimension. Dugarry marque un but, puis un autre, et voilà l’OM revenu à 3-4. A la 84e minute, Eric Roy égalise et Laurent Blanc marque un penalty. Marseille s’impose donc sur le score de 5 buts à 4.

4) Ligue des Champions : La Corogne / PSG  4-3

En 2001, souvenez-vous : le PSG affrontait le Deportivo la Corogne en phase de groupes. Paris menait 3-0 à l’heure de jeu en Espagne. Tout roulait, et le PSG pouvait même envisager la qualification pour le tour suivant avant de sombrer totalement dans la dernière demi-heure du match, encaissant quatre buts pour subir une de ses défaites les plus traumatisantes sur la scène européenne.

5) Manchester United – Bayern 2-1

Quoi de mieux qu’une finale pour un match plein de suspense ? En Ligue des champions, le Bayern a, à plusieurs reprises pensé s’imposer. Mais comme dirait si bien le célèbre joueur japonais du manga Olive et Tom, Olivier Atton « un match dure 90 minutes et n’est terminé qu’au coup de sifflet final ». Lors de cette finale les arrêts de jeu ont couté cher aux Bavarois car les Mancuniens ont planté 2 buts remportant cette finale rien que dans ces arrêts de jeu, grâce au coaching payant de son entraineur, Alex Fergusson.

6) Finale de l’Euro 2000 France / Italie 2-1

Encore une finale ! A l’époque le but en or était encore en vigueur. Après avoir égalisé et décroché les prolongations dans les dernières minutes de cette finale, la France a fini par s’imposer grâce à cette règle du but en or, inscrit par Trezeguet ! Quelle joie intense, déjà la joie de marquer, celle de remporter le match mais aussi celle de gagner le tournoi et d’être sacré champions d’Europe !

7) Angola Mali 4-4

En cette période de CAN, malgré les tristes 0 à 0 que cette compétition nous a offert lors de ses premiers matchs, on peut souligner d’anciens matchs à rebondissement ! Le match d’ouverture de l’édition  2010 entre l’Angola et le Mali est une des remonté les plus sensationnelles. 4 buts remontés en moins de 10 min. En effet, le Mali est mené 4 buts à 0 jusqu’à la 88 e minute où la remonté fantastique a commencé. Le Mali allant jusqu’à décrocher le match nul 4 buts partout !

8) Allemagne – Suède 4-4

La Suède réalise l’incroyable exploit de remonter quatre buts de retard face à une Allemagne qui semblait tellement sereine ! Grâce, entre autres, à l’entrée de Källström, les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic sont parvenus à décrocher un point mérité au terme d’un match fou.

9) Liverpool – AC Milan 3-3

Le comeback des comebacks et encore lors d’une finale ! Effectuer une remontée fantastique dans un match de championnat, c’est une chose. Le faire en finale de la Ligue des champions, c’est autre chose. La victoire des Reds n’est finalement intervenue que durant la séance des tirs au but. A la pause, le Milan AC, en pleine démonstration, mène 3 à 0. Au cours de cette première période, l’AC Milan surclasse par sa maîtrise collective l’équipe de Liverpool. Par la suite, le jeu s’équilibre, mais rien n’annonce ce qui va se produire entre la 54e et la 60e minute. En moins de sept minutes, Liverpool marque trois buts, par Gerrard, Smicer et Xabi Alonso. Les trois seuls tirs cadrés des Reds dans cette seconde période !! Plus rien ne sera marqué par la suite mais quel match !

10) Charlton- Huddersfield 7-6

21 décembre 1957 : je vous rassure je n’étais pas né mais on m’a raconté. Dans un froid glacial, le stade de Charlton n’a pas fait le plein. Après tout, ce n’est qu’un match de deuxième division. Charlton reçoit la modeste équipe de Huddersfield et se retrouve mené 5 buts à 1 au bout seulement de 27 minutes de jeu. Mais les joueurs de Charlton vont réussir l’impossible. A la 63e minute, réduction du score à 5-2. Puis un joueur (Summeurs) inscrit quatre buts en moins de vingt minutes pour permettre à son équipe de prendre la tête, 6-5. Suivi l’égalisation à 6 buts partout de Huddersfleld. Enfin le 7e but à la 89e minute est finalement inscrit par les joueurs de Charlton.

Julien Pauletto

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

Julien Pauletto
Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France