Après cinq mois de disette, a fait son retour face à Leicester en Cup en inscrivant deux buts et en délivrant deux passes décisives. Depuis son arrivée à Londres il y a maintenant 14 mois, le buteur espagnol déçoit avec des débuts très difficiles. Son objectif principal qui est de participer à l’Euro 2012 s’éloigne peu à peu.

La dernière fois qu’on a pu se réjouir d’un but de Nando, on était en train de préparer Haloween et c’était… l’année dernière. PKFoot fait le point et tente d’en expliquer les raisons.

On s’en doutait déjà un peu. Son départ fracassant (pour les lunettes des supporters) le confirme : Fernando Torres est un joueur très fort techniquement mais surtout très faible mentalement. Or, il occupe un poste où la confiance est primordiale. Un attaquant, même encouragé, qui baigne dans le doute est un attaquant inefficace. Passer trois matchs sans marquer, soit près de quatre heures et trente minutes, est déjà trop pour l’assurance d’un buteur. Imaginez la durée s’allonger jusqu’à plus de 24 heures. A titre de comparaison, le numéro neuf espagnol semble être dans la lignée de Yoann Gourcuff ou de , des joueurs qui ont besoin de toute la confiance des dirigeants mais aussi des supporters pour faire valoir leur don. Lorsqu’il évoluait à Liverpool, Fernando Torres brillait par cette force médiatique et environnementale, tout Anfield était derrière lui, des enfants dont la coupe de cheveux était inspiré de cet idole, aux vieillards braillant « El Nino » à tue tête. Aujourd’hui à Londres, le buteur est en proie au doute et certains supporters perdent patience. Le doublé inscrit aujourd’hui face à Leicester retardera peut-être cet empressement.

En termes d’environnements, celui le plus proche de Fernando Torres n’est peut être pas le plus propice à sa réussite. En effet,avoir comme voisin Daniel Sturridge n’est pas chose évidente lorsqu’on est en crise de but. Ce dernier croque tellement de ballons qu’il en devient difficile pour l’espagnol d’avoir quelques faits de jeu à son compte.

[pullquote]L’association Drogba-Torres n’arrive pas à faire danser les foules[/pullquote]Par ailleurs, si aligner un système à deux pointes est simple sur FIFA 12, les coachs qui se succèdent à Chelsea n’ont pas l’air friands de cette solution. L’association Drogba-Torres, pourtant si attractive, n’arrive pas à faire danser les foules en la faveur des blues. Elle est si impuissante que même Brandao arrive à inscrire plus de buts à lui seul.

L’agacement des supporters est semblable à celui du propriétaire russe qui, un an après son caprice, veut déjà acquérir d’autres attaquants. Plusieurs noms ont étés cités durant le mercato hivernal. David Villa semblait bien parti pour signer à Chelsea avant de se blesser pour une longue durée. Est-ce une stratégie de concurrence au poste pour faire peur à Fernando Torres ou bien a-t-il perdu toute confiance en lui ?

Arrivé à Londres pour près de 60 millions d’euros, il pourrait susciter un brin de jalousie au sein de l’effectif londonien. En tout cas, il ne fait aucun doute que cette somme pèse lourdement sur la conscience de Fernando Torres lorsqu’il arrive devant un but pour un face-à-face avec le gardien. Mais dans le jeu, il brille et se montre disponible dans les mouvements offensifs. Par exemple, il n’est pas autant ignoré que peut l’être un Kevin Gameiro au Paris Saint Germain.

Ce qui s’est passé aujourd’hui sur la planète football ne sonne pas comme un regain de forme puisque Fernando Torres était bien en jambes. Ce doublé lui permettra peut-être de ne pas devoir faire ses valises l’été prochain.

Fernando Torres a marqué !

Fernando Torres sent bien qu'il y a du grabuge !

 Chelsea FC> Voir toute l'actualité du club
Morgan Lecouflet

Morgan, frêle et longiligne athlète d'un quart de siècle observe le football anglais comme il mange du regard les menus McDo. Il foule les rectangles verts dès son plus jeune âge mais raccroche les crampons à 12 ans, après six exercices de bons et loyaux services.

Morgan Lecouflet
  • http://www.facebook.com/nyctarath Romain ‘Nyctarath’ Lecouflet

    « A 60 millions, ca serait bien qu’il marque, oui »
    Reflexion de Morgan face au match diffusé sur France4.. Bien propre le texte. Merci.

Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France
A lire dans Chelsea FC
terry_3_1024x768


Il y a tout juste deux ans, on apprenait qu’il ne faisait pas bon être l’ami du défenseur anglais de ...