Claude Puel, le syndrome de Stockholm du football français

Personne ne donnait cher de la peau de Claude Puel en début de la saison 2012/13. Arrivé sur la Côte d’Azur avec sa réputation de démolisseur de vestiaires et de forza du travail, l’ancien monégasque a emporté le fiston dans ses bagages, pour parait-il « appuyer l’équipe réserve » mais finalement titularisé en Ligue 1 quelques mois après. Claude confirme la tendance des clubs à rédemption, tels Bastia ou Montpellier, attachés à affirmer leur identité par un fonctionnement aux antipodes des valeurs traditionnelles. A voir l’accueil réservé par les supporters niçois à leur entraîneur au retour du derby contre Bastia, l’autocratie semble être le seul régime politique efficace dans le football moderne. Socrates s’en retournerait dans sa tombe.

lire la suite
Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France