Autres championnats

Les 8 jeunes joueurs qui vont faire l’actualité foot en 2015

L’année 2014 qui s’écoule a été l’occasion de découvrir, confirmer, révéler ou descendre certains joueurs considérés comme des espoirs dans les années précédentes. La Coupe du monde au Brésil et le début de saison en ont mis de nouveaux en évidence. Pour 2015, l’équipe des rédacteurs PKFoot s’est rassemblée pour lister ces jeunes joueurs qui exploseront l’année prochaine.

lire la suite

Thierry Henry, t’étais le meilleur en 2002-2004

Avec une fin de carrière internationale en déconfiture avec une piètre élimination à l’Euro 2008 puis sa main contre l’Irlande et Knysna 2010, on aurait tendance à oublier que Thierry Henry est Champion du Monde 98 et d’Europe en 2000. Deux compétitions où ses coéquipiers, Zidane et Trezeguet lui ont volé la vedette. Malgré ses 51 buts en 123 sélections, c’est bien en club qu’il a bâti sa légende.

Plus précisément du temps de sa superbe, en 2002-2004, une période à laquelle il aurait mérité le Ballon d’Or (Ronaldo l’a eu juste pour le Mondial en 2002, Nedved et Sheva l’ont eu grâce au bloc de l’Est en 2003-04) mais il ne termina que 2e en 2003, malgré son statut de meilleur attaquant du monde. Champion d’Angleterre et meilleur buteur en 2002 et 2004 (30 buts, son record personnel en championnat), deuxième en 2003, vainqueur de la Cup en 2002 et 2003, le Français était la star d’Arsenal. Il était invincible, comme le club londonien, invaincu en 2003-2004 (jusqu’à 49 matchs sans défaite). Le canonnier des Gunners était aussi un passeur, le meilleur de Premier League même en 2003 (23).

Encore éliminé en playoff avec les New-York Red Bulls, Thierry Henry va peut-être arrêter sa carrière, à 37 ans. Un âge auquel il est encore un des meilleurs joueurs de son championnat mais s’il décide de ne plus jouer, personne ne pourra dire qu’il a fait la saison de trop.

lire la suite
10 novembre 2014 0

Lanus – Arsenal : qui a dit que River était avantagé par l’arbitrage ?

Scène surréaliste en Argentine ce week-end. Le choc Lanus/Arsenal de Sarandi tournait à l’avantage des visiteurs qui abordaient les arrêtes de jeu en confiance, menant 2-1. Au bout des 5 minutes décidées par l’arbitre du match, Andrés Merlos, les locaux égalisaient miraculeusement. Puis s’en est suivie une situation incroyable.

lire la suite
14 octobre 2014 0

Dynamo/Shakhtar : le derby ukrainien comme trame d’un conflit national

Mourad Aerts, que vous pouvez régulièrement retrouver sur PKFoot pour des articles sur les championnats oubliés, habite à Kiev, la capitale ukrainienne en plein doute. Il a assisté à un match à la saveur particulière entre les locaux du Dynamo et les nouveaux locataires du Shakhtar Donetsk qui a vu son terrain d’entrainement et son stade se faire bombarder récemment. Une belle immersion à partager, entre nationalisme et cohésion. Une aventure qui va au-delà du football.

lire la suite

Patrick De Vlamynck, 1er match en pro à seulement 37 ans

Tu connais Patrick De Vlamynck ? Ce joueur est peu connu et pour cause il a fait sa première apparition en professionnel récemment dans le championnat Belge. Jusqu’ici vous me direz quel intérêt de parler de lui ? La réponse : ce mec a juste débuter sa carrière professionnelle à l’âge de 37 ans… En gros son statut de jeune prometteur a duré 10 minutes !

lire la suite

Marcelo Gallardo : River Plate a son Loco 2.0

River Plate is back ! Après des années difficiles marquées notamment par une descente historique en « B », des problèmes à la base de la pyramide (Trezeguet/Cavenaghi, Ramon Diaz…) et à son sommet (Passarella), la Banda Roja est en train de marcher sur le dernier championnat court argentin !

lire la suite

Les clubs argentins, miraculeux « numéros un » du continent

Si l’équipe nationale a réussi un gros coup en arrivant en finale de la coupe du Monde 2014, elle n’est pas la seule à être argentine et auréolée de succès. San Lorenzo a acquis sa première Libertadores il y a quelques semaines dans une folie indescriptible alors que Lanús s’était octroyé la Sudamericana, quelques mois plus tôt. On parle pourtant là d’un football que tous les experts s’accordent à qualifier d’appauvri. Dans les bourses mais aussi sur les pelouses.

lire la suite

Klas Ingesson (ex-OM), l’entraîneur qui refuse la fatalité

Klas Ingesson est un nom qui doit vaguement rappeler quelque chose aux amateurs de Ligue 1 de plus de 15 ans. Pour les plus jeunes, même très passionnés, c’est plus difficile. Il faut dire que le compatriote de Zlatan (on essaye de garder les jeunes pas trop passionnés là) aura plus laissé l’image d’une arnaque des pelouses qu’autre chose dans nos contrées. Même pas une arnaque « lolisante » (haaa, Colony Capital et ses brésiliens…), juste un flop. On vous rafraîchit la mémoire ?

lire la suite
Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France