Autres championnats

Klas Ingesson (ex-OM), l’entraîneur qui refuse la fatalité

Klas Ingesson est un nom qui doit vaguement rappeler quelque chose aux amateurs de Ligue 1 de plus de 15 ans. Pour les plus jeunes, même très passionnés, c’est plus difficile. Il faut dire que le compatriote de Zlatan (on essaye de garder les jeunes pas trop passionnés là) aura plus laissé l’image d’une arnaque des pelouses qu’autre chose dans nos contrées. Même pas une arnaque « lolisante » (haaa, Colony Capital et ses brésiliens…), juste un flop. On vous rafraîchit la mémoire ?

lire la suite

Boavista, le retour à la lumière

C’est un club historique du Portugal qui fera son retour en Liga Zon Sagres l’année prochaine : le Boavista FC. Le club fondé en 1903 par des anglais est un club historique du Portugal : le club sera resté en première division de 1958 à 2008. Il évolue au « Estàdio do Bessa », stade dont la pelouse est un gazon synthétique et qui fut rénové pour le compte de l’Euro 2004. C’est surtout un maillot à damier noir et blanc mythique qui revient de nulle part.

lire la suite

L’équipementier Warrior signe le FC Porto

Warrior Sports est un équipementier sportif américain qui est spécialisé dans la fabrication de matériel de hockey sur glace, de crosse et depuis peu s’est lancé dans le football. Warrior Sports est notamment le sponsor des équipes de football du FC Liverpool et du FC Séville.  Pour la saison 2014/2015, l’équipementier aura donc une équipe supplémentaire dans ses filets, il s’agit du club portugais, le FC Porto.

lire la suite
29 avril 2014 0

Un policier polonais met le feu à un supporter

L’expression « mettre le feu » n’a jamais eu autant de sens. Un policier du match Slask Wroclaw / Zaglebie Lubin est allé réprimer un supporter de Lubin en train d’agiter un feu de Bengale. Avec l’effet de son spray lacrymogène, l’air s’est embrasé jusqu’à couvrir le supporter d’une boule de feu. Ce dernier s’en est sorti miraculeusement indemne.

lire la suite

Football en Egypte : attention chantier

Des stades à huit-clos, un championnat coupé en deux poules (avec les deux premiers qui vont en phase finale) et une équipe nationale encore décevante : voilà les ingrédients du football égyptien version 2013/14. Suite au drame de Port-Said,entre les supporters d’El Masry et d’Al Ahly, 74 morts dans une tragédie plus proche du massacre que de l’affrontement de supporters, le football égyptien est en reconstruction. La méforme des deux grands Ahly et Zamalek n’aide pas le public à se passionner pour cette usine à gaz qu’est le championnat actuel, dominé par Smouha et Petrojet en tête de chacune des poules.

lire la suite
Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France