Olympique de MarseilleOlympique de Marseille

2e journée de L1 : le prix Citron pour Brandao

Nouvelle rubrique dans PKFoot, des prix après chaque journée de Ligue 1 pour récompenser des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot (Prix Orange), ses boulettes (prix Banane) mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif (prix Citron), l’individualisme ou l’ego (prix Melon).

lire la suite

Mais qui es-tu, Marcelo Bielsa ?

Ce n’est pas encore signé mais apparemment ça brûle, Marcelo Bielsa se rapproche de plus en plus de l’Olympique de Marseille. Après s’être demandé ce qu’il peut bien aller faire dans cette galère, penchons nous sur le profil du technicien de 58 ans qu’on surnomme « El Loco ». Un fada à Marseille, quoi de plus normal ?

lire la suite

Inspiration brésilienne pour le nouveau maillot de l’OM

adidas a créé la surprise de nouveau pour les fans de l’Olympique de Marseille en dévoilant un maillot événementiel pour cette fin d’année. Après un maillot noir dessiné par les fans puis un maillot rose l’an passé pour soutenir la lutte contre le cancer du sein, l’équipementier a dévoilé un maillot qui rend hommage au pays hôte du prochain Mondial, le Brésil.

lire la suite

Florian Thauvin est-il vraiment un sale gosse ?

Les grands donneurs de leçon de la presse française se sont empressés de faire de Florian Thauvin le symbôle d’une formation ratée et à l’état d’esprit déplorable. Le joueur manque pourtant bien de professionnalisme en ne se rendant pas à son travail, mais des concessions ont pourtant été bien promises par les dirigeants lillois, et à priori pas respectées : augmentation de salaire suite à ses performances en U20 ou un transfert à l’OM en cas de proposition financière à deux chiffres. Le public se satisfait de l’excuse générationnelle, bonne à encaisser un mal-être footballistique national, alors que l’origine de l’arrêt Bosman est là pour rappeler que la gestion d’un transfert est loin d’être une mince affaire. Comment Seydoux peut encore espérer fédérer une équipe en comptant parmi ses joueurs un Thauvin démoli publiquement et que les dirigeants lillois veulent envoyer en CFA pour 6 mois ? Dans ce combat ridicule, tout le monde a tort. Lille, Thauvin, l’OM et la presse française.

lire la suite

Maillot extérieur « effet jean » de l’OM 2013/14

Les rumeurs disaient donc vrai ! Voici un énième cliché volé du probable futur maillot de l’Olympique de Marseille en aspect jean qui a tant étonné les joueurs olympiens lors du shooting. Reste à espérer que la matière sera travaillée pour ne pas peser sur les épaules des joueurs. Notez la poche sur le torse, à la manière du Milan AC sur son dernier maillot doré.

lire la suite

Marseille : le serpent de mer de la formation

Quand on parle de l’Olympique de Marseille, on ne pense pas forcément tout de suite à son centre de formation. Pourtant, depuis cette saison, le président du club, Vincent Labrune, a dû se plier aux exigences de l’actionnaire principal, Margarita Louis-Dreyfus. En effet, le club était fortement endetté à l’issue de l’exercice précédent et MLD a décidé de taper du poing sur la table : Marseille doit se serrer la ceinture pendant quelques années avant de pouvoir penser à recruter sans regarder à la dépense.

lire la suite

La donnée qui confirme l’arrivée de Foued Kadir à l’OM

Le meneur de jeu valenciennois Foued Kadir est tout proche de rejoindre l’Olympique de Marseille pour donner un coup de fouet à une carrière déjà remplie et se mettre en avant sous les projecteurs du très exigeant stade Vélodrome. Les médias hésitent à affirmer que le transfert est sur le point d’aboutir. PKFoot vous indique pourquoi celui-ci est pratiquement bouclé.

lire la suite

L’OM n’est pas près de voir le bout du tunnel

L’histoire avait pourtant bien commencé. Une équipe réduite à son strict minimum parvient à tenir tête aux pétrodollars de l’effectif plétorique du Paris SG en L1. Sans profondeur de banc ni sens de la répartie médiatique, la vaisseau d’Elie Baup n’a attendu qu’une avarie pour commencer à prendre sérieusement l’eau. Comme prévu, elle est venue d’APG au sein d’une l’attaque limitée quantitativement. L’Olympique Lyonnais est venu rajouter une couche en infligeant une défaite et en marquant les esprits. L’OM vient de perdre ce qui faisait sa force et apportait la cohésion : un mental de guerriers (malgré eux) via une dynamique de victoires. Si le club a réussi à se relever après la volée de Valenciennes, rien n’augure un retour à la normale sur le boulevard Michelet. Vivement la fin du monde.

lire la suite
Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France