Transferts

On ne prête qu’aux riches !

Louis Van Gaal fera-t-il mieux que David Moyes à Manchester United ? Les détracteurs de l’Ecossais diront qu’il ne peut pas faire pire. Avec un peu plus de recul, on peut aussi se dire que l’effectif mancunien était en fin de cycle (Evra, Vidic, Rio Ferdinand viennent de quitter le club ; fin de carrière de Giggs et Scholes) avec une seule recrue d’envergure, Fellaini, qui a raté sa saison. Au point qu’il était déjà trop tard quand MU a sorti le chéquier pour arracher Juan Mata à Chelsea au mercato hivernal. Louis Van Gaal vient à peine de prendre ses fonctions officiellement que le club a déjà recruté le prometteur arrière gauche Luke Shaw (34 M€) et du milieu espagnol Ander Herrera (36 M€). Et ce n’est pas fini puisque l’ex-sélectionneur néerlandais en veut plus. Cavani ? Hümmels ? Robben ?

L’argent n’est pas un problème à Manchester United mais pourquoi Van Gaal parvient à faire sortir le chéquier là ou Moyes s’est adapté ? Quand un entraîneur est « bankable », il peut tout se permettre. C’est un peu un cercle vertueux quand on a fait ses preuves, c’est évidemment le cas du Néerlandais qui a gagné avec l’Ajax, le Barça, le Bayern… Il a prouvé qu’il pouvait gagner s’il en a les moyens donc il les obtient. José Mourinho avait la même aura en arrivant à Chelsea en 2004 et a recruté Drogba, Robben, Cech, Thiago, Carvalho… Idem pour Roberto Mancini qui a rejoint City en 2009 et obtient, contre quelque 150 M€, les arrivées de Tevez, Adebayor, Santa Cruz, Barry, Lescott, Kolo Touré…

Le palmarès, l’assurance, le charisme d’un coach lui ouvre toutes les portes et toutes les bourses. Encore faut-il confirmer ensuite ses caprices de star par le succès.

lire la suite

Hulk au Japon : la naissance du mythe

Actuellement, l’attaquant brésilien n’a pas pu résister à l’appel des pétro-dollars du  Zénith Saint-Pétersbourg en Russie, après avoir évolué au FC Porto. C’est d’ailleurs dans ce club que le joueur a pour le moment connu ses plus belles saisons avec pas moins de 78 buts en 169 match sous les couleurs blanche et bleu ! Mais saviez-vous qu’avant son périple européen, le joueur avait évolué en Asie ?

lire la suite

Pourquoi ce mercato français est si décevant ?

Hormis le fameux « ca$hico » qui a lieu entre le PSG et Monaco sur le marché français avec notamment les arrivées respective de Cavani à Paris et Falcao à Monaco, le mercato en Ligue est relativement calme. Pire que ça, on a même assisté à un véritable exode de certains talents vers des championnats étrangers. Les équipes majeures de notre championnat (hormis l’OM) ont chacune perdu un joueur clé, qui aurait pu faire le bonheur d’une autre équipe en France.

lire la suite

La lettre de Felipe Melo aux fans de la Juventus

Felipe Melo a passé ses deux dernières années en prêt à Galatasaray depuis la Juventus. Cet été, le joueur brésilien a enfin été transféré pour un peu moins de 4M€, soit 21 de moins que lors de son arrivée à Turin, malgré le coup de bluff du club transalpin qui évoquait un intérêt de Flamengo dans la transaction. Il ne laissera pas un souvenir impérissable à ses anciens supporters mais le joueur tient à partir en faisant table rase.

lire la suite

Lecture à l’attention de tous les accros du #mercato

Le mercato. La période de l’année où la rumeur ne dort jamais. Rumeur, rumeur… Rien qu’à l’entente de ce mot, certains frémissent de joie à l’idée de débats enflammés, d’autres crient au scandale du pouvoir de l’argent, tandis que les agents de joueurs se frottent les mains et rechargent leurs dix iPhones 5 toutes les trois heures. C’est une période qui intéresse beaucoup les sponsors également, par exemple, la rumeur que le géant de l’industrie des jeux d’argent bwin serait intéressé par un nouveau contrat de sponsoring dans le monde du football, de quoi donner les moyens pendant le mercato !

lire la suite
Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France