PKFoot

Italie – France : je vais bien, tout va bien

Le public français a eu ce qu’il voulait. Pendus haut et court, les « méchants espoirs qui vivent leur vie » ont été condamnés sur le long terme, servant d’alibi parfait à une fédération toute heureuse de masquer les défauts de la formation à la française. ne pouvait rêver pire contexte pour préparer le amical face à l’Italie, auquel on peut rajouter la bourde d’un Lloris remplaçant et le retour inespéré de Gourcuff et de ses démons ?. Au lieu de sortir des packs StadiumBox pour soutenir les Bleus, la FFF devrait se pencher sur une sitcom quotidienne. Disons « Didier et les garçons ».

Vous aimerez aussi

Partager cet article par email










Submit