Restons connectés

PKFoot

Mais en fait, c’est quoi le Bled FC ?

Culture

Mais en fait, c’est quoi le Bled FC ?

Vous avez sans doute entendu parler d’eux. Le Bled FC, c’est un collectif partagé entre la banlieue parisienne et l’Asie et à l’origine du plus beau road trip foot des temps modernes. Ils ont même lancé leur mag’ et organisé la soirée la plus hype du Paris des gens biens. On est parti à la rencontre de Stéphane Nam Kunn, captaine & creative de cette équipe rouge vif des temps modernes.

Comment s’est formé votre collectif ? Dans quel cadre ?

J’ai créé Bled FC il y a 2 ans maintenant, à l’origine, c’était juste une manière de partager ma passion du foot d’une manière différente et créative, je suis graphiste de formation. Le nom Bled FC m’est venu lors de mes différents voyages, notamment en Asie, où que je me trouvais, je cherchais à voir des matches de foot locaux et de trouver le maillot du club de la ville que je visitais. Puis le mot bled peut toucher beaucoup de monde, pas seulement les immigrés ou les fils d’immigrés, ce mot a pas mal de sens qui correspondent au concept de Bled FC. Parler du football d’ailleurs, celui qu’on connait pas, celui à l’étranger ou dans un bled paumé de Picardie.

Comment s’est déroulé votre voyage en Asie : en mode roots, très planifié, … ?

Un minimum planifié. Avant de partir, j’avais plus ou moins fixé des dates et le temps que je resterai dans chaque pays. Arrivé dans une ville, c’était un peu au feeling, je pouvais rester 4 jours dans un bled, s’il y avait des choses intéressantes à découvrir, ou comme une demi journée, s’il n’y avait rien à faire. C’était aussi surtout en fonction des clubs que je contactais, 2-3 jours avant mon arrivé dans la ville, s’ils me répondaient vite ou pas.

Billy Ketkeophomphone, c’est le futur Zidane du Laos ? Il pèse un peu là-bas ?

Pas sur qu’il soit connu au Laos. Je viens de le découvrir, depuis qu’il joue en ligue 1 à vrai dire. Il est né en France, il est français et a fait toute sa formation en France. Pas certain que lui même soit au courant d’un championnat au Laos (rires).

Des anecdotes avec les populations locales ?

En Asie du sud-est, les gens adorent la Premier League anglaise. Dans les rues, on voit que des maillots de Manchester United, , Arsenal ou Manchester City. Dans le magazine, il y a une interview d’un mec à Bangkok – un supporter d’Everton – qui m’explique pourquoi les Thaïlandais suivaient le championnat anglais. Tout simplement, c’est le premier championnat qui était diffusé à la télé là bas. Et encore aujourd’hui, la Premier League est toujours le championnat le plus diffusé.

Comment est perçu le football en Asie en général : en gros on se cache pour y jouer ou on assume ?

Ils adorent jouer, supporter, porter les couleurs de leur club. Il y a beaucoup de gens qui portent des maillots de foot, comme tenu de tous les jours.

Une ligue, un mag’, un mensuel, une soirée, c’est quoi la prochaine étape, vous rachetez le Red Star ?

Plutôt se faire racheter par les Qataris…

Vos inspirations foot, tant dans le traitement de l’info, l’image, les joueurs, … ?

C’est de découvrir les différentes cultures grâce au football. Voir quelle est la place du football dans le quotidien des gens, qu’ils soit supporteur à Paris, joueur professionnel à Bangkok, ou stadier à Sao Paulo. Notre but est de découvrir ces histoires et de les partager d’une manière originale.

Si vous deviez vous identifier à une équipe myhtique, ça serait laquelle ?

Aucune, on est le plus grand club du monde, pas par le palmarès ou l’argent mais grâce à notre diversité culturelle.

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

Sortir un deuxième magazine, qui sera dédié à la France, un numéro Black Blanc Bled.

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans Culture

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour