Restons connectés

PKFoot

L’oeil de l’Euro #17 : la France tranquille face à l’Islande

Euro 2020

L’oeil de l’Euro #17 : la France tranquille face à l’Islande

Dans un quart de finale rendu facile par une bonne première période, la France a atteint le dernier carré de son Euro, en disposant de l’Islande. Les Bleus ont battu leur nombre de buts inscrits sur un match dans la compétition, mais ont également été friables en défense.

Griezmann, ce héros

On l’a dit et répété dans nos colonnes, mais on ne peut s’empêcher de le faire après le match de ce soir. Griezmann est un véritable régal pour les spectateurs, et son jeu doit être étudié par tous les footballeurs en herbe. Car le joueur de l’Atlético Madrid a ceci de fascinant qu’il donne du sens à tout ce qu’il fait sur le terrain. S’il est souvent trouvé par ses partenaires, c’est parce qu’il se montre disponible, et se déplace intelligemment entre les lignes. Altruiste, il ne cesse de distribuer caviar sur caviar. Ne rechignant jamais à avaler les kilomètres pour aider son équipe, et pas seulement pour briller individuellement, le Français a évidemment tout pour lui : la vitesse, la technique et l’endurance. Mais c’est bien son QI football qui nous impressionne le plus.

Puisque le football n’est pas qu’une histoire de résultats, et que les anecdotes et faits de jeu restent ce qui fait la beauté de notre sport, on livre une poignée de choses qu’on a observées. Et on a vu ce dimanche :

  • Giroud ouvrir le score sur une ouverture parfaite de Blaise Pirlo Matuidi.
  • Sissoko démontrer une belle complicité avec Sagna à droite. Le gars sûr de Deschamps.

https://twitter.com/GrooverBlog/status/749694218323501056

  • Des touches longues. Beaucoup de touches longues.
  • Griezmann encore montrer sa fabuleuse lucidité à la finition. Un amour de ballon piqué.

  • Umtiti fêter sa première sélection. Le début d’une longue série pour celui qui peut, comme Zouma ou Varane, devenir le futur patron de la défense tricolore.
  • Des fans islandais enthousiastes malgré la défaite.
  • La réalisation s’attarder sur l’arbitre (qui ne siffle pas un penalty sur la main d’Evra) plutôt que de montrer la belle remontée de balle de Griezmann. Gênant.
Mercredi, on veut voir :

  • Un joli duel entre Ronaldo et Bale. Le foot, ce n’est pas de la boxe, mais l’affiche a de la gueule.
  • Renato Sanches continuer sur sa lancée.

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Euro 2020

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour