S’il y a bien une chose dont l’on aime parler sur PKFoot c’est bien les collaborations, que ce soit pour un jogging ou un maillot de foot particulier, nous en sommes toujours friands, mais la dernière de Dortmund est véritablement une pépite inespérée.

Sur PKFoot on a déjà eu l’occasion d’expérimenter bon nombre de projet, notamment lorsque l’on s’était projeté dans le textile et que l’on a eu la chance de pouvoir produire nos propres t-shirts à l’instar des héros que l’on a tant apprécié. Dragon Ball, Naruto, Olive et Tom, Great Teacher Onizuka et j’en passe, l’univers du comics et du manga nous a toujours intéressé, mais en ce qui me concerne, étant un gros fan de cartoon, Bob l’Eponge fait partie des figures phares de mon enfance.

Alors je n’ai probablement pas besoin de vous faire un dessin concernant l’enthousiasme dont j’ai pu faire preuve en entendant que le Borussia Dortmund allait sortir une collaboration avec l’éponge la plus connue du monde de l’animation ! Un mariage tout à fait plausible lorsque l’on voit le code couleur qui a laissé entrevoir une multitude de créations que les joueurs ont pu porter, aucun doute que doit regretter de ne pas avoir pu rester plus longtemps chez les marsupiaux.

https://twitter.com/BlackYellow/status/1334799645806108672?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1334799645806108672%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.soccerbible.com%2Flifestyle%2Fclothing%2F2020%2F12%2Fborussia-dortmund-team-up-with-spongebob-squarepants%2F

 

Le club allemand est pourtant en pleine tourmente avec le limogeage de Lucien Favre alors qu’il présentait un bilan plutôt correct à la tête du club de la Ruhr. Le club est actuellement 5e en Bundesliga, à 6 points du podium malgré un effectif absolument incroyable. Nous avions fait un article sur la manière d’optimiser leur tactique pour sublimer leur effectif avec Haaland en pointe (qui a dit que le joueur avait des faux airs de Bob l’Eponge ? 😇).

Pour leur prochain match, les joueurs du Borussia Dortmund affrontent Wolfsburg, un concurrent direct au haut de tableau, puisque le club VW précède le Borussia au classement général. Reste à savoir si Haaland sera toujours là pour peser sur les défenses adverses. Les rumeurs parlent de plus en plus de lui du côté des coéquipiers de Karim Benzema au Real Madrid. Zinédine Zidane apprécierait son profil de destructeur des défenses et le club espagnol semble être le seul armé financièrement pour assumer le coût colossal de son transfert, de son salaire mais aussi des frais d’agents à la hauteur du club merengue. Les rumeurs parlaient de plusieurs millions d’euros de frais lors de son arrivée à Dortmund, ce qui pondère le faible coût de son indemnité de migration. Autres indices : le joueur a pris l’habitude de changer de club en cours de saison, se déclarant même « prêt à quitter le Borussia Dortmund« . Est-ce suffisant pour rester dans les mémoires des exigeants – mais passionnés – supporters du Mur Jaune de Dortmund ? Pas certain. Ils préféreront sans doute des joueurs plus impliqués par la vie du club que par leur porte-feuille.

Sur les 45 millions de fans de Bundesliga en Allemagne interrogé par l’institut Statista, plus de la moitié ont avoué avoir « un faible pour le Borussia Dortmund« , ce qui place le club parmi les plus appréciés d’Europe. Ce chiffre est à mettre en face de celui de l’ogre bavarois du Bayern Munich, où « seulement » 40% des sondés ont avoué apprécier ce club. La rivalité entre les deux clubs (le Borussia est vu comme l’antichambre du Bayern, ce dernier pillant le club westphalien chaque saison) n’a pas du aider à faire apprécier le Bayern, un peu perçu comme un Olympique Lyonnais à l’époque où JM Aulas se servait au LOSC à chaque intersaison.

« C’est le Borussia Dortmund. C’est notre argument de vente unique. C’est ce qui nous rend si attractifs à l’étranger et chez nous. »
– Carsten Cramer, directeur marketing de Dortmund

Le Borussia Dortmund a aussi l’habitude d’être une vitrine pour les marques partenaires. On a par exemple récemment vu Usain Bolt s’entraîner avec eux par l’entremise de leur équipementier commun, Puma. Le club jaune et noir est aussi réputé pour être un rempart contre l’extrême-droite, comme peut l’être le Sankt Pauli du côté d’Hambourg. Le Borussia avait d’ailleurs remporté un prix dans cette lutte.

Mounir Mezouar

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.