AvideceWopyBalab

Diffuseur national exclusif du championnat allemand, Sky Deutschland va perdre ce monopole à partir de la saison 2017-2018. Une façon pour la de revaloriser ses droits TV en augmentant la concurrence sur certains lots.

A l’heure actuelle, Sky est le diffuseur exclusif du championnat allemand sur le territoire de nos amis d’outre Rhin. Une situation qui permet à la ligue d’engranger 628 millions d’euros pour la période 2014-2017, soit un total bien faible quand on connaît l’attractivité du deuxième championnat au classement UEFA et mis en parallèle avec les droits de la Ligue 1 qui s’élèvent à 727 millions d’euros par saison. L’Allemagne veut donc se baser sur le modèle économique de ses voisins français et anglais pour proposer entre 30 et 102 matchs de championnat à un autre diffuseur, le tout afin d’augmenter la valeur de son championnat et ainsi générer un revenu espéré entre 1 et 1,5 milliards d’euros grâce aux droits TV domestiques et internationaux.

La Bundesliga fait sa révolution télévisuelle

Sky va devoir sortir le chéquier pour conserver les droits majeurs

Actuellement, les chaînes publiques ont le droit de diffuser de longs résumés des matchs, à l’image de ce que pouvait faire Téléfoot il y a quelques années. Désormais, elles pourront faire une offre pour les lots qui les intéressent, tout comme d’autres diffuseurs privés comme BT Sport ou Eurosport. Afin de rassurer le public, Andreas Mundt, patron de l’équivalent de l’Autorité de la Concurrence en Allemagne, a déclaré que « selon nos études dans d’autres pays, les gens n’ont généralement pas à payer plus d’un abonnement à une chaîne pour pouvoir regarder tous les matchs ». Effectivement, même chez nous en France, Bein Sport suffit à voir tous les matchs de la Ligue 1, bien que certains soient en décalé.

De plus, nous avons appris cette semaine que la DFL a signé un partenariat avec Amazon pour diffuser du contenu sur la plateforme VOD d’une des plus grosses places marchandes du net. Le web, un marché en plein essor en ce qui concerne les droits TV puisque la NFL a également annoncé la diffusion de matchs en direct sur Twitter. Une occasion à saisir lors du prochain appel d’offre de la Ligue 1 ?