AvideceWopyBalab

Les supporters de l’Union Berlin ont dévoilé des photos de supporters décédés lors du premier match de de l’histoire du club, rendant hommage à ceux qui n’ont jamais assisté à un match de première division.

La a commencé dans le silence pour l’Union Berlin avec une protestation de 15 minutes par les supporters du club durant le match contre Leipzig.

Les supporters locaux sont restés silencieux pendant les 15 premières minutes, répondant à un appel du groupe Union ultra Wuhlesyndikat, qui avait exhorté les fans à protester contre ce qu’ils appelaient « un club construit qui n’a absolument rien à voir avec notre idée du football ».
Leipzig n’est pas l’équipe la plus populaire du football allemand, ayant gravi les échelons de la ligue en grande partie grâce à l’injection d’argent de Red Bull depuis la création du club en 2009.
L’Union Berlin, en revanche, estime qu’ils représentent les vraies valeurs du football, ce qui était certainement le cas avant le coup d’envoi.

Dans un moment émouvant, les partisans de l’Union Berlin ont montré des affiches des fans décédés, afin qu’ils puissent être là pour ce premier match historique. Au total il y avait 22.467 spectateurs pour 22.012 places disponibles dans le stade !

https://twitter.com/fu_meister/status/1163149375222243328

Une minute après que les supporters de l’Union aient enfin libéré leur soutien dimanche dernier, ce sont les visiteurs qui ont fait le plus de bruit après que Leipzig ait marqué le premier but de la première équipe de l’ancienne Berlin-Est à jouer en première division allemande, sur le score de 4-0. A noter les premières minutes en de Christopher Nkunku sur ce match !