AvideceWopyBalab

Après moins d'un an à la tête de la Ligue allemande de football (DFL), Donata Hopfen aurait à craindre d'être remplacée au poste de PDG.

Selon les informations de « kicker », une réunion du conseil de surveillance du DFL la semaine prochaine pourrait entraîner la résiliation de votre contrat, qui court jusqu'à fin 2024.

Le président du conseil de surveillance composé de six membres est Hans-Joachim Watzke, qui est également vice-président de la Fédération allemande de football (DFB) et également un acteur clé dans les discussions sur l'avenir de l'entraîneur national Hansi Flick et du directeur général de la DFB, Oliver. Bierhoff après le départ de l'équipe nationale de la Coupe du monde. Il n'a pas souhaité commenter l'information dimanche à la demande de « SID ». Le LDF n'a pas pu être joint initialement pour commenter.

Les consultations sur l'avenir du houblon, qui ont succédé au directeur général de longue date de DFL, Christian Seifert, le 1er janvier, se poursuivraient depuis des semaines. Ses huit collègues du Présidium du DFL, dont elle est la présidente, seraient impliqués. On suppose qu'il y a de l'insatisfaction à l'égard de leur travail au sein des comités.

Dans son poste actuel, Hopfen occupe également le poste de vice-présidente de la DFB et est donc considérée comme la femme la plus puissante du football allemand. Avant d'être nommée patronne du DFL, elle a été présidente de la direction éditoriale du groupe « Bild » puis consultante numérique pour le cabinet de conseil BCG Digital Ventures.