Pas besoin d’avoir allemand LV1 ou LV2 pour comprendre le message de la dernière campagne du Bayern. Déjà très engagé sur le sujet, le club bavarois a présenté sa nouvelle campagne pour lutter contre le racisme et l’exclusion.

Alors que l’actualité du FCB a surtout été marquée par les récents incidents à Hoffenheim – ce week-end, les supporters bavarois ont déployé une multitude de banderoles et lancé des chants hostiles à Dietmar Hopp, le propriétaire du TSG, le club a dévoilé son nouvel engagement contre les discriminations. Alors, non, « Rot gegen Rassismus » n’est pas une éventuelle réaction aux incidents de samedi dernier. Elle n’a même rien à voir. La campagne était prévue depuis longtemps par le club bavarois, et ce, notamment en réaction aux incidents racistes qui ont éclaté un peu partout dans le pays. « Rot gegen Rassismus » est également un écho à la 27e journée de championnat qui sera dédiée à la diversité et à la lutte contre l’exclusion.

« Rot gegen Rassismus » ; la nouvelle campagne du Bayern contre le racisme

Copyright / FC Bayern

« Au cours des dernières semaines, il y a eu des incidents dans les stades de la Bundesliga que nous ne pouvons pas tolérer. Nous sommes particulièrement préoccupés par le nombre croissant de ces actes de racisme. », a déclaré Karl-Heinz Rummenigge pour présenter l’opération. Un propos confirmé et complété par Herbert Hainer, le président du club :

« Le football doit être un plaisir. C’est ce que le FC Bayern défend – tout comme pour les valeurs de tolérance, de respect et de diversité. »

Outre les dirigeants, les joueurs et joueuses actuels du club, les anciennes gloires, mais aussi des basketteurs du FC Bayern Basketball comme Alex King ou Danilo Barthel ont participé à la campagne avec des messages personnels pour sensibiliser à la lutte contre le racisme.

Le FC Bayern a également annoncé que des t-shirts dédiés à l’opération étaient en vente sur la boutique du club. L’intégralité de la recette sera reversée à des associations qui combattent les discriminations.

Fabien Esvan

Partisan d'un football simple et bien pratiqué, élevé en Tribune La Trinitaine avec le FC Lorient de Sir Christian Gourcuff, amoureux des belles histoires du ballon rond et de ses anecdotes.