AvideceWopyBalab

Le vétéran ou le jeune du BVB Youssoufa Moukoko ? Séville ou FC Bayern ? Edin Terzic doit répondre à des questions révolutionnaires pour le Borussia Dortmund.

Le vol de trois heures dans la chaleur de l’Andalousie a donné à Edin Terzic le temps de ruminer des questions révolutionnaires. L’expérience d’ au a-t-elle échoué ? D’où vient la volonté inconditionnelle de gagner ? Et: La défense trouée du BVB est-elle assez bonne sans pour le « match à élimination directe » extrêmement important au FC Séville mercredi (21 heures / DAZN) – et le craqueur de championnat suivant contre le Bayern Munich?

Le formateur doit modérer, décider, peser ou, comme le dit Terzic, « analyser, corriger clairement les erreurs, tirer des conclusions ». Beaucoup de choses sont envisageables, une chose est certaine : « Il faut absolument qu’on fasse quelque chose à Séville », a-t-il exigé, « la Ligue des champions ne pardonne pas ». Le BVB et les Espagnols se battront probablement pour la deuxième place et le billet des huitièmes de finale du groupe G derrière les grands favoris de Manchester City.

Cependant, les noirs et jaunes doivent continuer à se passer du capitaine Marco Reus, Hummels, Marius Wolf et Gio Reyna, le quatuor n’ayant pas pris part au vol. Après tout, le gardien de but régulier Gregor Kobel était à bord de la machine spéciale, s’il peut être à nouveau dans le but sera décidé le jour du match. Cependant, il n’était pas sur le terrain pour la dernière séance d’entraînement dans la soirée.

« Séville est très difficile à jouer », prévient le directeur général Hans-Joachim Watzke – surtout avec les 33 degrés annoncés. Après tout, l’adversaire a temporairement remporté la Ligue Europa d’affilée. Cependant, BVB cherche résolument sa chance : « Nous ne nous sentons pas inférieurs. C’est une histoire à 50/50. » Dortmund peut sentir qu’il a un léger avantage, car contrairement à Séville, il a déjà battu le FC Copenhague.

BVB avec un classique au FC Bayern en tête ?

Terzic est également confronté à une décision délicate à 50/50. Outre l’habituelle discussion de mentalité, qu’il a relancé avec brio après le 2-3 au 1. FC Köln, se pose la question de savoir qui occuper le centre de l’attaque. Modeste, remplaçant de Sébastien Haller, y était jusqu’à présent un corps étranger. « Ils jouent toujours avec lui par groupes de dix », a déclaré l’expert de Sky Dietmar Hamann.

Que faire? Youssoufa Moukoko serait un choix logique. L’apparition du joueur de 17 ans contre Séville, qui est également en grande difficulté, serait un signe du temps jusqu’au retour de Haller, le héros du derby contre Schalke 04 serait le nouvel attaquant régulier – et également contre le Bayern.

Cependant, Terzic devrait admettre que l’approche consistant à alimenter Modeste avec des flancs ne réussira pas non plus à moyen terme. Terzic a esquivé la question mardi : « Je souhaite que les deux marquent », a-t-il déclaré.

Là encore, l’entraîneur est tenu de trancher : avec la classique du Bayern de samedi (18h30/Sky) en tête. Se concentrer pleinement sur Séville pourrait être l’un des problèmes. « Nous devons être pleinement là dès la première seconde », a exigé le directeur sportif Sebastian Kehl : « Et cela pendant 90 minutes. » C’est là que ça a mal tourné à la fin. encore.

Compositions d’équipes attendues :

Séville : Bono – Jesus Navas, Nianzou, Gudelj, Alex Telles – Jordan, Fernando – Lamela, Isco, Gomez – En-Nesyri. – Entraîneur : Lopetegui

Dortmund : Meyer – Meunier, Süle, Schlotterbeck, Guerreiro – Bellingham, Özcan – Adeyemi, Brandt, Malen – Moukoko. – Entraîneur : Terzic

Arbitre: Maurizio Mariani (italien)