Restons connectés

100 entraineurs féminines en 4 ans pour le projet London Leopards

Angleterre

100 entraineurs féminines en 4 ans pour le projet London Leopards

Jusqu’à 100 nouvelles têtes féminines sur les bancs du football national, telle est l’initiative de la Fédération Anglaise de foot (FA) qui a aussi pour but d’augmenter le nombre de  filles qui jouent au foot entre 7 et 11 ans. Selon des études réalisées, moins de la moitié des jeunes filles jouent au foot.

Ce ne sont pas des mauvaises résultats, mais si on compare ce chiffre à celui des garçons, on peut voir une grande différence avec un pourcentage de 88% pour messieurs, contre le 44% pour mesdames.

L’autre objectif de ce projet de 4 ans relancé en parallèle de la journée internationale du droit des femmes est la formation des entraîneurs féminines, car le besoin de personnel pour les écoles est réel. L’objectif de 100 nouvelles coachs est en bonne voie avec près de 105 candidatures en année 1. Leur objectif la première année n’était que de 25 !

Pour mettre en lumière le projet London Leopards, différents clubs de Premier League s’impliquent comme Arsenal, Tottenham ou Chelsea. On compte aussi la collaboration de l’AFC Wimbledon, club démocratique crée par ses supporters après la délocalisation de Milton Keynes (D3). Ces 8 clubs s’engagent à fournir des formations sur une période de 8 semaines à ces nouvelles coachs.

Depuis mars 2017, les subventions Grow the game pour créer de nouvelles équipes (féminines ou d’handicapés) comme des wildcats (équipes de filles entre 5-11 ans) ont augmenté.

J'aime le foot et j'aime écrire sur n'importe quelle chose en relation avec lui, que ce soit les équipes, les supporters, les anecdotes où les histoires étonnantes.

... à lire dans Angleterre

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour