Restons connectés

Pourquoi Manchester est maintenant 2 fois plus fort ?

Angleterre

Pourquoi Manchester est maintenant 2 fois plus fort ?

Quel match ! Quel enthousiasme ! Quelle ferveur ! Je pourrais résumer le choc mancunien en 3 phrases, cependant je vais rentrer dans les détails histoire de vous retranscrire ce choc qui restera dans les annales, qui plus est lorsque c’est un derby qui s’annonçait chaud dès l’été.

 7 buts, franchement beaux à une exception près. Seulement 4 cartons jaunes. Un match propre, d’un haut niveau technique et quelle intelligence dans le jeu… Pour s’ennuyer devant un match pareil il fallait être narcoleptique je ne vois que ça. Et comme d’hab’ en Angleterre il ne fallait pas arriver en retard, sous peine de manquer le lancement des hostilités par Rooney dès la 3ème minute de jeu suite à un rush d’Evra. Foster n’a pas pu s’empêcher de commettre une nouvelle bévue sur le but de l’égalisation des citizens en tentant de dribbler Tevez à l’entrée de sa surface (la bonne idée), ce dernier servant Barry qui n’avait plus qu’à cadrer.

Le premier acte n’était rien à côté du second. United a dominé l’ensemble de cette période mais n’a pas pu empêcher les 2 nouveaux recollements au score de son ennemi rendant le match épique. Giggs pour Fletcher (x2) se sont tenus la tête à 2 mains lorsque Bellamy expédia un missile pleine lunette puis esquiva ce pauvre Ben sur une bourde inhabituelle de Ferdinand. Seulement un duel pareil devait connaître un vainqueur et le stade pu exulter lorsque le décrié Owen plaça un coup de patte vengeur sur une nouvelle passe superbe de Giggs (!) dans l’intervalle à la 96ème minute. Ce détail ne manqua pas de rendre Mark Hugues -ancienne gloire des Red Devils- fou de rage car l’arbitre assistant avait annoncé 4 minutes de temps additionnel. Qu’importe. Ce match est le plus beau qu’il m’ait été donné de voir depuis ce début d’année. Il suffit de constater en vidéo ci-dessous l’explosion d’Old Trafford au coup de sifflet final. Le ‘Théâtre des Rêves’ n’a jamais aussi bien porté son nom.

Il faudra compter sur l’autre Manchester

Les performances des 2 équipes sont à retenir même si les diables rouges ont globalement dominé les débats. Evra prouve qu’il est inégalé à son poste (avec Lloris ça fait 2 casses-têtes de moins pour sourcil). Rooney est encore auteur d’un match plein. Giggs ne s’arrêtera jamais, oui je ne vous ai pas parlé de ses dribbles… Et Fletcher montre qu’il est clairement un cadre de cette équipe. Stat’ intéressante: À chacune de ses absences lors du précédent exercice United a perdu. Un abattage hors-normes, des choix judicieux, toujours dans les bons coups, le Rooney du milieu de terrain.
Côté citizen, Tevez a fait du Tevez, toujours aussi précieux collectivement et très dangereux dans les 25 derniers mètres comme le montre sa frappe sur le montant en 2nde période. Ne laissez jamais d’espace à Bellamy, encore moins avec le ballon. Barry est un superbe chef d’orchestre qui pourrait briller lors du prochain mondial. Le fait est que je vous parle d’individualités mais les bleus-ciel ont su faire preuve de métier, contenant les assauts adverses, et faisant preuve d’automatismes et de consistance dans le jeu notamment au milieu de terrain. C’est certain, avec les retours de Robinho et d’Adebayor (meilleur joueur de la team dixit Sir Alex), ces Mancuniens vont réitérer ce genre de performances, victoire à la clé cette fois-ci.

Vincent est un supporter passionné de la Ligue 1, de la Premier League et de l’Équipe de France, tout en gardant un oeil avisé sur tous les autres championnats de la Planète Foot.

... à lire dans Angleterre

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour