Restons connectés

PKFoot

Sara Menai (RMC Sport) : « Liverpool est un beau champion, à tous les niveaux »

Angleterre

Sara Menai (RMC Sport) : « Liverpool est un beau champion, à tous les niveaux »

La journaliste Sara Menai est connue pour être, depuis 2016, la voix-off et la présentatrice de l’émission « Le Vestiaire », ce joli concept de la chaîne RMC Sport où des invités issus du milieu du football venaient partager leur vécu et leur ressenti sur leur parcours. Elle est également spécialiste et passionnée de Premier League. J’ai effectué une vue d’ensemble de la fin de saison avec elle, mais pas seulement. De toute évidence, on a également parlé du Vestiaire, du Paris Saint-Germain, mais aussi de commentaires de match en direct … Échange à savourer, sans modération et sans modérateur ! There you go.

Sara Menai, nous sommes à 3 journées de la fin de la saison en Angleterre. Avec ce sacre historique des Reds de Jürgen Klopp, le 19ème en championnat anglais, et le premier depuis qu’il s’appelle la Premier League !

C’est bien sûr une fin de saison très particulière vu les circonstances sanitaires. C’est génial de pouvoir retrouver la Premier League, même si c’est à huis clos et que cela reste particulier. Cela fait quand même plaisir de pouvoir retrouver ces équipes et il est également satisfaisant que cette fin de saison se passe bien, pour le moment, donc tant mieux. C’est un très beau titre pour Liverpool : le titre des Reds, c’était plus qu’une équipe, un club, c’est toute une ville qui attendait cela depuis 30 ans. L’Angleterre est quand même aussi très touchée par le coronavirus, donc c’est un vrai bol d’air, je crois. C’est un très bel accomplissement pour les Reds de Jürgen Klopp, dans le sens où ils ont réalisé une saison absolument incroyable. La saison dernière était déjà très belle avec la Ligue des Champions remportée, mais là on passe un cap. C’est totalement mérité pour l’entraîneur allemand, pour ce qu’il a construit à Melwood depuis son arrivée en octobre 2015. Les joueurs qui ont progressé comme Henderson, Mané, Roberto Firmino, les jeunes qui ont éclos comme Alexander-Arnold, Gomez, …. Les coéquipiers de Fabinho nous ont absolument régalé toute la saison. Quand tu vois la joie que cela a provoqué dans la ville et dans la région du Merseyside, tu te dis que c’est d’autant plus mérité, surtout qu’ils attendaient cela depuis tellement longtemps.

Sara Menai (RMC Sport) : "Liverpool est un beau champion, à tous les niveaux"

Il y a encore une rude et âpre lutte à la C1, entre Manchester United, Leicester et Chelsea. T’en penses quoi ?

C’est bien, ça va donner de l’enjeu à cette fin de saison ! Liverpool a encore des choses à aller chercher, notamment battre le record des 100 points de Manchester City de la saison 2017-2018 … Le sacre des Liverpudlians n’a pas prématurément mis un terme à tous les enjeux qu’il y avait sur cette saison. Il y a notamment cette course à l’Europe, qui est vraiment palpitante ! Par exemple, l’actuel cinquième du classement, Manchester United :  depuis le « Restart », les hommes de Ole-Gunnar Solskjaer enchaînent les succès convaincants, avec Anthony Martial et Paul Pogba. Il y a aussi le Wolverhampton Wanderers de Nuno Espirito Santo qui est une équipe très intéressante. Ce que le technicien portugais a fait de cette équipe est vraiment impressionnant. Ce serait aussi amplement mérité que les Wolves jouaient la Coupe d’Europe la saison prochaine. Il y a encore Chelsea et Frank Lampard, le Leicester de Nampalys Mendy qui a un petit coup de mou depuis la reprise… Sheffield United est aussi encore un petit peu dans la course, avec cette gifle infligée par les Blades aux coéquipiers d’Olivier Giroud (3-0) samedi… L’équipe de Chris Wilder est aussi une belle escouade à voir jouer, et ils sont aussi toujours dans la course. Il y a 6 points d’écarts entre le 3ème (Leicester City) et le 7ème (Sheffield United), et ça, c’est passionnant et ça donne de l’enjeu à cette fin de saison.

Il y a un joueur qui t’a surpris cette saison, que tu n’attendais pas à ce niveau ?

Il n’y a pas un joueur en particulier, j’avoue… Des joueurs ont confirmé les attentes placées en eux, pour moi. Je trouve la saison de Ryad Mahrez très belle, par exemple. L’international algérien réussit une saison extraordinaire sous le maillot de Manchester City, sur l’élan de sa CAN 2019 stratosphérique. Mahrez a eu quelques difficultés au début avec les Skyblues, et il s’est désormais imposé.

(Elle réfléchit) Si je peux vraiment t’en citer un, je dirais Adama Traoré, le virevoltant ailier de Wolverhampton. Sa saison est absolument exceptionnelle. Je ne le voyais pas à ce niveau-là. L’Espagnol est un élément crucial de la saison des Wolves. Je ne voyais pas le joueur formé à la Masia devenir autant décisif, en fait. Son entente avec l’attaquant mexicain Raul Jimenez, un autre très bon joueur, est exceptionnelle. Traoré est un joueur technique et explosif, et il est désormais très présent sur la ligne des statistiques. Il va également pouvoir être transféré dans des clubs qui jouent plus régulièrement l’Europe je pense, s’il décide de partir.

Mason Mount (Chelsea), pour sa première saison complète en Premier League et le milieu international portugais Bruno Fernandes, qui porte Manchester United alors qu’il n’est arrivé qu’en janvier dans le Nord de l’Angleterre, sont aussi de très belles satisfactions.

Alors De Bruyne ou Salah, le meilleur joueur de la saison dans l’élite du football anglais ?

Il y a dilemme ! Ce sont deux joueurs totalement différents. Mohamed Salah vient d’enchaîner 2 grands trophées avec les Reds. Après, ce qu’a fait Kevin De Bruyne a fait cette saison, on ne peut pas lui enlever non plus. Sadio Mané et ses 16 buts, 9 passes décisives en 32 matchs cette saison le mériterait aussi, Jordan Henderson a réalisé une très bonne saison également… Même si Liverpool et Salah ont dominé le championnat, je vois bien De Bruyne remporter ce laurier.

Tous les matchs de la course à la victoire finale en Ligue des Champions seront sur RMC Sport. Ce sera en août. Alors qu’est-ce que tu en penses du tirage du PSG en C1, qui a décidé d’une confrontation contre l’Atalanta Bergame ?

Alors ce match face à l’Atalanta… Attention, parce que les supporters parisiens se sont dit jackpot !, quand ils ont appris que ce serait la Dea en quarts. Attention au tirage piège ! C’est une formation qui nous a vraiment régalé et impressionné cette saison.  Elle développe un jeu huilé, ambitieux et offensif… D’ailleurs, ma fraîcheur de ces joueurs me fait beaucoup penser à l’Ajax Amsterdam de la saison dernière. Par rapport au PSG, ce sera une opposition assez antinomique, il n’y pas un Neymar, un Mbappé ou un Icardi dans les rangs de l’équipe lombarde. Ce qui n’empêche que ce soit des joueurs très doués, entre les Ilicic, Zapata, Papu Gomez ou Luis Muriel. Cette équipe bergamasque est vraiment un régal pour les yeux. Surtout sur un match sec, sur un one-shot, il faudra aux Parisiens faire attention car la Champions nousa  habitués à des scénarii assez improbables ces dernières saisons. Paris est favori, c’est un peu David contre Goliath mais sincèrement dans le jeu, il faudra vraiment être très concentré concernant les hommes de Thomas Tuchel. Gasperini et ses hommes auront également faim, car Bergame a beaucoup souffert de la COVID-19 ces dernières semaines. Ce sera une confrontation très intéressante à suivre.

Fais-tu également partie de la génération qui a toujours voulu faire ce métier ?

Oui ! Déjà, j’ai toujours voulu être journaliste. Le sport m’a suivi durant toute ma jeunesse et mon adolescence, et en réalité, ce sont plutôt les opportunités m’ont permis de me spécialiser dans ce domaine. Je suis une grande passionnée de foot, donc c’est venu un peu naturellement.

Sara Menai (RMC Sport) : "Liverpool est un beau champion, à tous les niveaux"

Comment es-tu devenue la voix off du Vestiaire ?

Je venais de terminer mon stage de fin d’études à RMC Sport. Laurent Salvaudon, à peine nommé directeur de la rédaction de la nouvelle chaîne de télévision, qui se lançait donc avec les droits de la Premier League à l’été 2016, a fait appel à moi. Laurent Salvaudon avait arrêté ce concept depuis un moment et il est venu vers moi à ma grande surprise, pour porter l’émission à l’antenne. J’ai été engagée dans la rédaction de RMC Sport pour ma passion pour le football anglais, mais aussi pour travailler sur cette super émission.

J’avais 22 ans, j’étais tout juste diplômée de l’IEJ Paris, c’était une sacrée marque de confiance et un grand challenge. On a été en quotidienne pendant 3 ans, avec 3 consultants souvent très prestigieux et un invité pour gérer 1 émission d’une heure et quart tous les soirs… Wow. Je lui en serai toujours reconnaissante.

Avec toutes ces interactions avec les joueurs pour le Vestiaire, ça ne te tenterait pas de faire du bord terrain ?

J’a-dore-rais ! Quand on fait ce métier, on a envie d’être au cœur de l’événement et on a, forcément, envie de vivre les matchs au bord de la pelouse. En toute honnêteté, c’est l’un de mes rêves de vivre les événements au bord de la pelouse. Le bord de terrain, c’est quelque chose qui me plairait énormément.

A la sortie d’un match, recueillir les premières impressions, émotions, sensations des joueurs et les partager aux gens qui te regardent et qui suivent le foot, c’est absolument exceptionnel. Apporter les informations complémentaires que toi tu as, et que les gens n’ont pas, pour analyser un match, pour avoir toutes les données, tous les éléments et les retransmettre à l’antenne. C’est quelque chose que j’aimerais énormément, si l’occasion se présente.

Et là, la totale : le commentaire intégral de match ?

Ah oui (elle rit) ! Il faudrait déjà que les diffuseurs des rencontres de football accordent leur confiance à des femmes pour cet exercice. Ce n’est actuellement pas le cas. Ce n’est pas du tout une question de compétences : nous le sommes autant que les hommes, puisque nous travaillons et préparons les matchs autant que nos homologues masculins. Il faudra également que les téléspectateurs de football s’habituent à des voix féminines et l’acceptent, aussi. Ce sont des changements à introduire progressivement : ça débute peut-être par la radio, par des interventions but par but, des multiplex… Pas forcément sur 90 minutes. Pour que les gens s’habituent.  Il est vrai que c’est difficile de faire changer les choses, de faire évoluer les mentalités. Mais il le faudra. Ce serait une vraie avancée pour ce métier.

Personnellement, ça me plairait vraiment d’essayer. On parlait de cœur de l’événement avec le bord terrain… Là, quand tu commentes un match, c’est quelque chose d’incroyable ! Tu es la voix qui retransmet toutes les infos, tu es le lien entre le téléspectateur et le terrain. Tu apportes une vraie plus-value… A mon sens, c’est génial comme job !

Pour que cela se généralise pour les femmes… c’est quelque chose qui devra dépasser le cadre du football. C’est un changement des mentalités qui devra se faire. Et en France, même si ça bouge, avec La Chaîne L’Équipe et la journaliste Candice Rolland qui commente de grandes affiches, les évolutions sont lentes. Il faudra faire accepter aux hommes qui regardent le football, que des journalistes femmes vont commenter des rencontres aussi. Là, on est dans quelque chose de plus global, de plus sociétal. Ce sont plus les abonnés et suiveurs des chaines de foot qui sont frileux, que les chefs ou responsables de rédactions françaises. En Angleterre, il y a beaucoup plus d’anciennes joueuses professionnelles sur les plateaux des émissions de Premier League, par exemple.

En guise de conclusion, un mot pour la fin ?

Longue vie à l’équipe, à toi, bon courage, et pour tout. Longue vie au foot anglais et à la Premier League ! Que tout aille bien. Et merci d’avoir pensé à moi pour l’interview !

... à lire dans Angleterre

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour