Restons connectés

Southampton surfe sur le lancement de Stranger Things 2 avec Secret Southampton

Angleterre Southampton

Southampton surfe sur le lancement de Stranger Things 2 avec Secret Southampton

En amont du lancement officiel de la deuxième saison de la populaire série Netflix « Stranger Things », le Southampton FC propose sa propre mini-série humoristique de pseudo science-fiction.  

Sur son site officiel, Southampton a annoncé qu’il existe également une « Zone 51 » dans le cœur de Hampshire (clin d’œil à la série, où les actions extraordinaires se passent dans une zone nommée ainsi). Le club a donc « recruté » l’enquêteur Robert Crust qui s’est infiltré dans le très secret Staplewood Campus, centre d’entraînement des Saints « pour voir de plus près les installations ultramodernes qui sont d’habitude tenues sous clé ». Au fur et à mesure, il constate qu’il y a des forces surnaturelles dans cet endroit…

La mini-série intitulée « Secret Southampton » profite de l’engouement autour de la série qui sera disponible sur Netflix à partir de ce vendredi, 27 octobre.

« Chez le Southampton FC nous aimons faire des choses différemment. Nous avons voulu travailler en collaboration avec nos agences créatives pour créer du contenu original qui soulignerait notre capacité de former des jeunes joueurs », a expliqué James Kennedy, directeur marketing du club.

« Secret Southampton » est produite en collaboration avec l’agence Dark Horses et compte trois épisodes à ce moment.

« Pour mettre en avant le programme académique remarquable de Southampton, ainsi que ses installations, nous nous sommes plongés dans l’espace surnaturel. Nous pensons ainsi proposer du contenu divertissant que tous les fans de football vont apprécier », a complété Steve Munachen, directeur créatif de Dark Horses.

Les épisodes sont diffusées à travers le site et les réseaux sociaux du club.

« Secret Southampton » ouvre aux fans les coulisses du centre de formation rénové des Saints, son personnel et ses innovations. Southampton souhaite ainsi confirmer sa réputation du club formateur. Gareth Bale et James Ward-Prowse, par exemple, sont issus du centre de formation du club.

Journaliste, entre la France et le Bélarus depuis une dizaine d’années, je constate que le football est une langue universelle. Passionnée par le marketing sportif, curieuse du digisport, je connais même les règles du hors-jeu ! A vos claviers !

... à lire dans Angleterre

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour