Restons connectés

D’où proviennent les surnoms des clubs de foot anglais ?

Angleterre Crystal PalaceEverton FCNewcastle United FC

D’où proviennent les surnoms des clubs de foot anglais ?

En Ligue 1, la question ne se pose pas. Peu de clubs ont de surnom, et la plupart du temps, ceux-là ne vont pas chercher bien loin. La culture anglaise se distingue une fois de plus sur ce sujet. Les Peacocks, Toffees, la Toon Army et bien d’autres ont des surnoms qui font partie du patrimoine du club en question, et qui démontrent leur enracinement dans leur ville ou dans leur quartier. Florilège.

Mais pourquoi les appelle-t-on la Toon Army ?

Newcastle United, depuis peu Châteauneuf, reste une institution du football anglais. Une ville tournée vers son club, qu’elle supporte sans faille, même dans les moments difficiles (et c’est peu dire qu’il y en a eu). Newcastle Upon Tyne, c’est la ville de l’industrie sidérurgique, en pleine reconversion aujourd’hui. Une ville froide mais qui accueille nombre d’étudiants qui réchauffent les rues de la cité (parfois un peu trop ?). Que diable, mais quel est donc le lien entre la ville et cette fameuse « ToonArmy » ? C’est simple. A la création du club, il existait à l’époque une grande usine de jouets (vous savez, les petits soldats britanniques en bois) qui faisait la réputation de la ville. D’où le surnom donné à Newcastle, la fameuse ToonArmy. Mais Newcastle United est plus connu aujourd’hui par son surnom des Magpies, en référence à la pie, noire et blanche, comme les couleurs du club. D’ailleurs, Newcastle n’est pas le seul club à porter ce surnom ! Notts County également en est affublé… Mais végète en D3. La pie ne semble pas porter bonheur.

Why the Toffees ?

Everton, ou le deuxième club de Liverpool. Les deux stades de la ville sont distants de quelques centaines de mètres, mais les équipes en question se sont toujours respectées. Face aux Reds (dois-je vraiment expliquer d’où vient ce surnom… ?), les Toffees d’Everton ont également gagné de nombreux trophées, dans les années 1980 surtout. Mais pourquoi ce surnom ? Une fois encore, et dans une logique similaire au surnom de Newcastle, Everton porte ce surnom car le stade actuel du club, Goodison Park, est né près d’un magasin qui vendait des toffees, des sucreries qui ressemblent à s’y méprendre à du caramel. Depuis, l’équipe d’Everton est reconnue sous ce surnom. Il ne s’agit donc pas d’une référence aux « caramels » envoyés par l’ex-idole Fellaini dans les lucarnes adverses.

Les Peacocks de Leeds

Leeds United parlera certainement aux fans de foot de la fin des années 1990 et du début des années 2000. Un club prestigieux mais qui s’est ramassé lamentablement à partir de 2004, après plusieurs années à tutoyer les sommets de l’Europe. Ian Harte, Alan Smith, Mark Viduka, Olivier Dacourt, Gary Speed, Rio Ferdinand… De grands joueurs, tous monnayés à grand frais, en quelques mois seulement, et qui ont enfoncé le club dans une grave crise financière, qui explique aujourd’hui pourquoi celui-ci navigue dans les eaux troubles du Championship, après plusieurs années en League One. Aujourd’hui surtout appelés « The Whites » en référence à la couleur blanche de leur maillot (qui elle-même est une référence au Real Madrid), les joueurs de Leeds sont parfois aussi connus sous le surnom des Peacocks, « les paons ». Référence encore aux alentours du stade, et à un pub installé près d’Elland Road, sobrement intitulé « The Peacock ».

D'où proviennent les surnoms des clubs de foot anglais ?

Mais quelle ville peut bien s’appeler « Crystal Palace » ?

En général, les clubs de football portent le nom des villes où ils ont été fondés. Mais en Angleterre, cette logique est parfois mise aux oubliettes. En effet, Chelsea n’est pas une ville, mais un quartier huppé de Londres. Tout comme Tottenham, secteur pauvre du nord de la capitale anglaise. Où comme Crystal Palace… Là aussi, faisons un peu d’histoire. Au XIXème siècle, l’Angleterre souhaitait montrer au monde son avance technologique, en organisant des « expositions universelles ». Parmi celle qui a eue le plus de retentissement, citons l’exposition de 1851 à Londres. Pour impressionner leurs visiteurs, les autorités anglaises avaient choisies de construire un vaste ensemble en verre qui abriterait l’exposition… Ainsi est né le Crystal Palace, dans le même quartier que le club en question, d’où la référence choisie à l’un des emblèmes de la réussite économique britannique de cette époque. Pour l’anecdote, c’est aussi pour une exposition universelle que la Tour Eiffel fut construite… Le Tour Eiffel Football Club ?

D'où proviennent les surnoms des clubs de foot anglais ?

Pourquoi les « Vagabonds » ? Bolton Wanderers, Wolverhampton Wanderers, Wycombe Wanderers, the Wanderers… Pourquoi tant de clubs ont-ils ce surnom ? Les « Vagabonds » sont appelés ainsi parce que tous, à un moment de leur histoire, ont certainement eu des difficultés à se trouver un stade. Le premier club à s’appeler ainsi, avait le nom de « The Wanderers », les Vagabonds de Londres plus exactement, club de football créé au XIXème siècle par des universitaires londoniens, qui gagna nombre de compétitions mais qui ne parvenait jamais à s’installer durablement sur une même pelouse… D’où leurs surnoms, puisqu’ils vagabondaient de stades en stades pour jouer leurs matchs.

Petite astuce pour réserver en ligne vos visites de stades de foot au meilleur prix :

Si vous souhaitez également assister à un match de Chelsea, rien de plus simple que de réserver en ligne vos billets pour les matchs

Pour les matchs de Manchester, vous pouvez réserver ici : https://goo.gl/8g3JsW

Alexandre s’est intéressé au football dès le plus jeune âge. Comme beaucoup, il a tapé la balle dans la cour d’école avant de se passionner pour le football de haut niveau. Parce que c’était probablement trop simple de ne s’intéresser uniquement au championnat de France, il tourna rapidement son regard vers les championnats européens, pour voir ce qui se faisait ailleurs. Devenu supporter de Newcastle depuis l’époque Robson, il est aussi mordu de football anglais, celui qui joue à l’instinct et qui ne compte pas ses efforts, bref le Fighting Spirit propre aux Britanniques !

... à lire dans Angleterre

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour