Restons connectés

PKFoot

La Chinese Super League bride ses salaires

Autres championnats

La Chinese Super League bride ses salaires

Arrivé à un certain âge, bon nombre de joueurs se posent la question de continuer un challenge sportif en Europe, ou aller chercher un dernier gros contrat en Chine ou aux Etats-Unis…

La carrière d’un footballeur est en somme assez linéaire, il pourrait se résumer par le centre de formation, un passage de 10 ou 15 ans dans le monde professionnel, avant de finalement aller rejoindre Pierre Ménès sur un plateau télé, Stephane Guy au micro, ou pour les plus ambitieux, un dernier challenge sportif avec l’obtention d’un gros contrat exotique, principalement la Chine pour beaucoup d’entre eux. , Carrasco, , et j’en passe, nombreux sont les sportifs à avoir troquer leurs ambitions sportives aux détriments d’un juteux contrat, mais la tendance devrait s’inverser très prochainement. La Chine ayant pour habitude de distribuer des contrats faramineux à la chaîne, le début de la fin semble acté avec la mise en place d’un salary cap maximum fixé à 49 000£ par semaine, bien loin de ce à quoi culmine bon nombre de ressortissants étrangers à l’Asie. Les joueurs étrangers voulant continuer à évoluer dans la Chinese Super League devront se conformer à cette limite au moment de l’expiration de leurs contrats, de quoi voir un retour de beaucoup d’entre eux ?

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Autres championnats

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour