AvideceWopyBalab

Déjà réputé internationalement depuis son passage au FC Barcelone, le Camerounais Samuel Eto’o (Fils) l’est encore plus au Brésil depuis qu’il a été invité par Raï pour jouer un match lors d’un « classique » de charité dans l’Etat de Sao Paulo, le Come-Fogo, entre Comercial et Botafogo-SP. C’était le 22 décembre dernier.

L’attaquant omniprésent fait les Unes des quotidiens de son pays depuis quelques semaines déjà. Désormais entraîneur-joueur de son club d’Antalyaspor, il aurait essayé de faire signer en Turquie, avant que le Brésilien ne choisisse la piste uruguayenne. Plus tard, il annonçait vouloir jouer jusqu’à 40 ans, « au moins ».

Les fans des deux clubs devaient voter sur un site dédié pour répartir le temps du Camerounais sur le terrain. Du coup, Comercial a pu avoir le joueur pour 40 minutes, et Botafogo-SP, les 50 minutes restantes. Samuel Eto’o a inscrit 3 buts dans ce match qui s’est soldé par un nul 3-3, après avoir pas mal vendangé.

Il y a beaucoup de passion. Si un des clubs me veut, nous discuterons. Jouer au Brésil serait merveilleux. Il a beaucoup de rivalités fantastiques ici.
Samuel Eto’o

L’histoire ne dit pas si Eto’o Fils a demandé à toucher un cachet – comme c’est souvent le cas – pour se rendre disponible auprès de Raï et sa fondation Gol de Letra, bénéficiaire de ce match de charité. Raï portait le numéro 8 mythique de son frère , ancien joueur du Botafogo-SP de Ribeirão Preto.