Restons connectés

PKFoot

Houston Dynamo : le record qui passe inaperçu

Autres championnats

Houston Dynamo : le record qui passe inaperçu

Depuis le départ de David Beckham, la MLS est clairement moins sous les projecteurs des journalistes européens. Pourtant, un club parvient à déjouer la moyenne de fréquentation des stades et à établir un record d’invincibilité à faire rougir les plus grands clubs du Vieux Continent. Bienvenue dans l’enfer des Houston Dynamo.

Un nom qui sent l’ancien bloc de l’Est, un comble aux Etats-Unis. Une couleur surtout, le Orange, aussi intense qu’une armada de supporters hollandais dans un camping d’Argelès. La même ferveur que les bataves, avec un stade pratiquement plein qui donne de la voix. De 15 000 spectateurs en moyenne, la franchise du Texas attire cette année plus de 20 000 fans toujours habillés aux couleurs du club.

Ce n’est un secret pour personne : la Major Soccer League (MLS) a dépassé cette saison la Ligue 1 ou l’Euredivisie en termes de nombre de spectateurs grâce à des stades multi-fonctions flambant neufs et un engouement certain des américains depuis la médiatisation de ce sport avec ses stars et les performances de son équipe nationale, régulièrement dans le dernier carré des Coupe du Monde.

De cette fréquentation, le club en tire une force. Sur les quatre dernière saison, Houston n’a jamais été champion de sa conférence, mais a toujours atteint les demi-finales des playoffs, comme par exemple l’année dernière avec une finale jouée contre les LA Galaxy malgré une cinquième place en conférence. A l’étroit dans le Robertson Stadium, les dirigeants ont fait construire un nouveau stade, le BBVA Compass Stadium, plus petit mais bien plus adapté pour la pratique du football pour appuyer leur empreinte.

Grâce à cela, les Houston Dynamo ont battu le record d’invincibilité à domicile avec 35 matchs sans défaite à ce jour. Si le coach Dominic Kinnear est persuadé que la série est dûe à « une bonne équipe » (leur dernier drafté Jason Johnson est un joueur Generation adidas, soit un grand espoir un peu mieux payé que les autres), l’ambiance du Compass Stadium est unanimement saluée.

Houston Dynamo : le record qui passe inaperçu

La chaleur spécifique du Texas ? « Parfois, les équipes qui viennent jouer chez nous sont étonnées. Je pense que la chaleur a joué un petit rôle au fil des ans, mais nous n’avons pas joué tous les matchs sous une chaleur écrasante. Je pense que les gars sont vraiment fiers de jouer pour le club, surtout dans le nouveau stade ». Difficile à croire quand l’équipe adverse quitte le vestiaire climatisé et entre dans l’enfer du Compass, accueillie par une bannière géante à l’effigie des doubles vainqueurs MLS et leur slogan « Notre chaleur, notre coeur, notre maison. » (« Our heat. Our heart. Our home. »)

Houston Dynamo : le record qui passe inaperçu

L’enfer du BBVA Compass Stadium des Houston Dynamo

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans Autres championnats

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour