Restons connectés

PKFoot

Kansas City, chronique d’une préparation insolite

Autres championnats

Kansas City, chronique d’une préparation insolite

Avant de se rendre à Toluca, pour son 1/8e de finale retour de Ligue des Champions de la CONCACAF, le Sporting de Kansas City a adopté une méthode insolite pour passer l’obstacle mexicain.

Bien que le coup d’envoi de la MLS édition 2019 ait été donné vendredi 1er mars, certaines équipes américaines avaient déjà retrouvé la compétition depuis le 19 février à l’occasion des huitièmes de finale de la Ligue des Champions de la CONCACAF. C’est le cas du Sporting Kansas City opposé aux Mexicains du Club Toluca, finaliste du Tournoi Clausura 2018. Une opposition périlleuse pour le club du Missouri puisque les Diablos Rojos de Toluca ont la particularité d’évoluer à près de 2668 mètres d’altitude.

Afin de préparer au mieux cette double confrontation, le staff de Kansas City avait pris la décision de placer ses joueurs dans des conditions similaires à celles qu’ils allaient vivre au Mexique. Comment ? En bouleversant leurs habitudes de sommeil et leur « résistance corporelle ». En effet, pendant un mois, les joueurs de Kansas City ont dormi dans des « tentes d’altitude » qui recréaient l’environnement montagneux de Toluca. À mesure que la pré-saison avançait, l’altitude de ces tentes augmentait afin d’habituer les organismes. Cette installation nocturne était l’antithèse des conditions d’entraînements de la journée où la chaleur du sud-ouest américain faisait le bonheur du groupe. Une expérience aussi insolite que délicate pour les joueurs de KC. Seth Sinovic, l’arrière-gauche du Sporting, raconte :

« Les premières nuits ont été bonnes lorsque nous étions dans des conditions à [1500 mètres d’altitude]. Vers la fin, quand on est « monté » à [3 300 mètres], c’était un peu plus difficile. Tu te retrouves à te réveiller au milieu de la nuit ! »

L’idée de ces tentes n’est pas une nouveauté au « pays de l’Oncle Sam » puisque certains athlètes olympiques américains les avaient déjà utilisées par le passé. Si la technique a pu secouer les joueurs, elle leur a surtout permis de s’acclimater progressivement aux conditions atypiques de Toluca et de préparer les futures échéances de la saison dans les meilleures conditions possibles. En plus de ces tentes d’altitude, le staff avait également décidé de poser ses valises dans le Nouveau-Mexique, à Albuquerque, à 1600 mètres d’altitude, avant d’attaquer la nouvelle saison.

Un pari gagnant pour les joueurs de Peter Vermes puisqu’après le solide avantage acquis à domicile (3-0), ils se sont facilement imposés 2-0 dans les montagnes mexicaines. Une belle bouffée d’oxygène pour attaquer la nouvelle saison.

Partisan d'un football simple et bien pratiqué, élevé en Tribune La Trinitaine avec le FC Lorient de Sir Christian Gourcuff, amoureux des belles histoires du ballon rond et de ses anecdotes.

... à lire dans Autres championnats

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour