Restons connectés

50% des joueurs de MLS ne comprennent pas son fonctionnement

Autres championnats

50% des joueurs de MLS ne comprennent pas son fonctionnement

La Major League Soccer est un championnat à la fois curieux et intriguant, véritable All Star Game du foot du fait que de nombreuses stars viennent y couler une retraite heureuse et onéreuse. Son fonctionnement reste pourtant assez défaillant.

Zlatan, son transfert et ses premiers buts sous les couleurs du LA Galaxy ont totalement occupé l’actualité du football aux Etats-Unis, mais même ses performances hors-normes ne parviennent pas à éclipser le doute qui plane sur l’organisation du championnat. Hormis le système des play-offs, beaucoup de règles subsistent aux Etats-Unis et rendent le championnat difficilement jouable pour bon nombre de joueurs.

A commencer par les périodes de trêves internationales : si en Europe les clubs ont le droit à une suspension du championnat pendant une semaine, ce n’est pas vraiment le cas de leurs homologues américains qui doivent gérer les matchs internationaux en même temps que les matchs en club. C’est comme cela que l’on se retrouve avec 6 joueurs internationaux absents du match New York Red Bulls vs Minnesota United, quelque chose d’impensable en Ligue 1 et qui aurait déjà lancé de houleux débats si l’organisation était la même. En plus de compromettre la saison, cela joue aussi sur les cellules de recrutement de différents clubs : comment convaincre les jeunes talents d’Amérique du Sud, si on ne peut pas promettre que le club leur laissera carte blanche pour jouer en sélection ? C’est un désavantage évident au moment de faire signer de nouvelles recrues.

Il en est de même pour la Champions League américaine : les clubs d’Amérique latine y participent en plein milieu de saison lorsque les joueurs ont déjà un certain rythme tandis que les clubs de MLS la jouent dès le début de saison, sans aucun match dans les jambes, cueillis à froid et ne pouvant pas prétendre pleinement à ce titre.

Il y a aussi des règles économiques qui régissent le mercato comme le GAM (General Allocation Money) ou le TAM (Targeted Allocation Money) qui constituent des sommes d’argents attribuées pour réaliser les manœuvres de recrutement sur le marché, des paramètres qui échappent à la compréhension de la moitié des joueurs du championnat. Comment pourrait-il être compris des spectateurs s’il n’y a que la moitié des joueurs qui comprennent son fonctionnement ?

En résumé, le championnat de MLS possède, pour le moment, des contours beaucoup trop flous, ce qui l’empêche de grandir et de devenir une ligue majeure de football. Les axes principaux concernant ces problématiques étant définis, il ne tient qu’aux acteurs principaux de rendre cette compétition plus intéressante.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Autres championnats

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour