AvideceWopyBalab

Chaque jour, trois enfants disparaissent en Argentine. C’est à partir de ce constat tragique que l’agence Almacen de Buenos Aires a mis en place une opération de sensibilisation à grande échelle. Et quoi de mieux que de frapper dans un stade de 48000 places chauffé à blanc pour la finale du championnat d’ouverture argentin ?

Velez Sarsfield a gagné son 9ème titre national en décembre dernier en battant l’Union Santa Fe dans son antre. L’association Missing Children en a profité pour faire un buzz terrible avant le match. Quelques jeunes distribuaient des flyers avec les visages des enfants disparus à l’entrée du stade. Les supporters n’y prêtent guerre attention, trop habitués à voir ce genre de message et sans doute certains de ne jamais croiser les personnes disparues.

Avant le coup d’envoi, l’écran géant diffuse une vidéo leur indiquant que les personnes à rechercher étaient en fait les jeunes qui leur avaient distribué les flyers à l’entrée du stade. Morale : c’est bien beau de prendre un flyer, encore faut-il s’impliquer jusqu’au bout ! Effet garanti. Honte collective. Prise de conscience. Applaudissements de la foule. Le match pouvait commencer.