Restons connectés

PKFoot

Pour les 75 ans de la libération de la ville, le NAC Breda a renommé son stade

Autres championnats

Pour les 75 ans de la libération de la ville, le NAC Breda a renommé son stade

Mardi 29 octobre, à l’occasion du premier tour de la Coupe des Pays-Bas, le a rendu hommage à Stanislaw Maczek, libérateur de la ville il y a 75 ans, en renommant son enceinte à son nom.

Amoureux du football hollandais, non, le stade du NAC Breda n’a pas encore changé de nom. MyCom Stadion, FUJIFILM Stadion, Rat Verlegh Stadion, depuis son inauguration en 1996, le stade du NAC Breda, club d’Eredevisie, a déjà été renommé à plusieurs reprises. Ce mardi, le stade de l’Armée jaune – le surnom du club – a, cette fois, été temporairement rebaptisé Stanislaw Maczek Stadion en l’honneur du général polonais qui a libéré la ville, 75 ans plus tôt.

Breda et la Pologne, une histoire particulière

Le 29 octobre est une date importante pour Breda. En effet, c’est à cette date que la commune hollandaise, située à quelques kilomètres de la frontière belge, a été libérée. Il y a 75 ans, la première division blindée du général polonais Stanislaw Maczek reprenait la ville aux forces de l’Axe. Depuis quelques jours, les hommages se multiplient dans la ville natale de Virgil Van Dijk. Et les Rats du NAC ont également tenu à commémorer et célébrer l’événement lors de la réception du FC Emmen en Coupe.

Si le stade a donc été renommé pour la soirée, le club et ses supporters ne se sont pas uniquement cantonnés à ce baptême temporaire. Au cours de ce match, les Loco’s Breda – les Ultras du NAC – ont aussi dévoilé un splendide tifo pour commémorer les 75 ans de la libération et remercier le général Maczek et sa division. Par ailleurs, le coup d’envoi fictif de la rencontre a été donné par des proches de soldats polonais qui ont contribué à la libération de la ville.

Pour les 75 ans de la libération de la ville, le NAC Breda a renommé son stade

Jack Sutarzewicz et Michel Lessmann, descendants de soldats ont donné le coup d’envoi fictif de la rencontre. Copyright / BSR Agency.

Un bel hommage de la part de l’Armée jaune qui n’oublie pas son héritage.

Partisan d'un football simple et bien pratiqué, élevé en Tribune La Trinitaine avec le FC Lorient de Sir Christian Gourcuff, amoureux des belles histoires du ballon rond et de ses anecdotes.

... à lire dans Autres championnats

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour