Restons connectés

Megan Rapinoe met genou à terre

Autres championnats

Megan Rapinoe met genou à terre

Championne olympique (ce qui a une autre résonnance chez les filles) et championne du monde, est une des meilleures joueuses de la planète. Elément prépondérant de la team USA, c’est une vraie militante, qui était notamment monté au créneau pour une égalité salariale entre hommes et femmes avant les Jeux Olympiques.

Plus récemment, la gauchère a réalisé un geste fort en boycottant l’hymne américain, lors du match opposant Chicago et Seattle. Pour rappel, The Star-Bangled Banner est joué avant chaque événement sportif outre-Atlantique, même lorsqu’il ne met pas aux prises la sélection nationale. Alors que les athlètes et le public entonnent l’hymne levés, main sur le cœur et regard tourné vers le drapeau, Rapinoe a choisi de mettre le genou à terre, pour protester, et se montrer solidaire envers Colin Kaepernick.

Le quarterback de San Francisco avait en effet réalisé ce geste, qui avait beaucoup fait parler la presse américaine. Son but était ainsi de ne pas cautionner les actions du pays envers la population noire, particulièrement émue des bavures de la police filmées via des appareils mobiles accessibles à tous. Militant mais lucide, Kaepernick a rappelé qu’il n’était pas anti-américain, mettant même en avant les efforts de l’armée pour que tout citoyen comme lui bénéficie de la liberté d’expression. Sensible à son discours, Rapinoe a suivi sa démarche, espérant ainsi provoquer des débats et afficher un soutien d’une figure blanche envers la population noire. Elle a même rappelé son propre parcours, expliquant que son coming-out lui avait permis de ressentir le sentiment d’oppression dont peuvent souffrir les minorités.

Face à ce mouvement réalisé par 2 sportifs de haut niveau, le président Barack Obama lui-même a réagi, soulignant qu’affirmer une opinion reste un droit constitutionnel, invitant même au débat. Une attitude bien différente de celle de Trump, qui a suggéré une solution bien différente…

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Autres championnats

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour