Restons connectés

PKFoot

Third Lanark : le phoenix du football écossais

Autres championnats

Third Lanark : le phoenix du football écossais

Des clubs qui jettent l’éponge pour raison financière, cela arrive bien trop fréquemment en Ecosse. Third Lanark représente le meilleur exemple. Le troisième club de Glasgow a cessé son activité à la fin des années 60 au plus haut de sa gloire. Des amateurs ont repris la suite, pour revivre enfin le vrai derby de Glasgow : Queen’s Park / Third Lanark.

Third Lanark est un des plus vieux clubs écossais. Fondé en 1872 (presque 100 piges avant le PSG dis-donc…), il a été bâti sur 8 lois aussi absurdes qu’émouvantes, comme la loi 7 qui prétend que le congrès annuel du club doit avoir lieu le premier jeudi du mois de mars.

En 60-61, le club parvient à atteindre la troisième place du championnat national derrière les voisins rivaux intouchables des Rangers et Kilmarnock, les Poulidor écossais, mais aussi la barre symbolique des 100 buts en une seule saison avec leur buteur . L’année précédente, ils ont atteint la finale de la Coupe de la Ligue écossaise.

En quatre ans, le club connait un déclin footballistique et les finances ne suivent pas. Le club est relégué en 1965 avec 3 victoires en 34 matchs. Un liquidateur est nommé pour suivre le club en proie à une guerre intestine. Le club est dissous en 1967. C’est une aubaine pour les autres clubs de Glasgow qui assoient leur domination en récupérant les fans déçus de cette disparition.

Third Lanark : le phoenix du football écossais

Plusieurs opérations de reprise ont échoué dans les années qui suivirent, tant au niveau amateur que professionnel, le club étant trop marqué par la chute de 7 ans qui a précédé sa liquidation. En 2008, des nostalgiques ont repris la belle histoire, jusqu’à lancer la rumeur d’un retour du club dans un niveau semi-pro de la SFL (Scottish Football League). Retour d’ascenseur : les récents problèmes du Old Firm font réfléchir les fans de football à Glasgow sur la possibilité de faire revivre le club.

En 2012, les amateurs remportent même la prestigieuse Greater Glasgow Amateur League. Ils arrivent aussi à aligner des équipes de jeunes et une équipe féminine. Une pétition a circulé sur le retour de Third Lanark à Cathkin Park, leur âme, désormais aux mains du City Council. Les 3500 signatures ont porté leurs fruits grâce au relai des médias et des personnalités locales (comme Aiden McGeady, enfant prodige du Celtic) : le club est de retour à Cathkin Park pour la saison 2012/13 !

Ce film un peu bidon a été tourné en partie à Cathkin Park (3’25)
Preuve du côté exceptionnel de ce vieux club de campagne, ce a accueilli  le premier match de football où la réservation des billets était obligatoire, lors d’Ecosse/Angleterre en 1884. Désormais à l’abandon, ce stade à quelques encablures du stade national d’Hampden Park pouvait accueillir près de 50 000 personnes dans les conditions d’un match non-sécurisé comme l’Ecosse sait si bien en organiser. Sir Alex Ferguson s’entrainait même sur le terrain quand il était petit !

Third Lanark : le phoenix du football écossais

Simon Weir, acteur local, veut rénover ce stade mythique. On lui souhaite bien du courage.

Le club de Third Lanark a le surnom de « Hi Hi Lanark ». A la fin du XIXème siècle, un ballon envoyé très haut a poussé les joueurs à crier « High High High ». Du coup, les supporters ont repris ce chant pour encourager les joueurs.

Source : thirdlanark.blogspot.fr

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans Autres championnats

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour