Restons connectés

PKFoot

Vis ta vie de Sergio Koke à Houston

Autres championnats

Vis ta vie de Sergio Koke à Houston

Souveznez-vous janvier 2004. Un jeune de 21 ans est recruté en grandes pompes par l’OM pour défendre les couleurs phocéennes jusqu’à la finale de l’UEFA. Tout le mondre le trouvait limité physiquement pour pouvoir prétendre à une place régulière en équipe première. Nous venons maintenant aux nouvelles de la faiblesse psychologique de à Houston, USA.

Car entre temps, l’espagnol est du genre voyageur mais aussi nostalgique. Après une parenthèse lisboète infructueuse (Sergio ne joue que 6 matchs au Sporting), il arrive dans un championnat de niveau plus faible : la Grèce. En 5 saisons, Sergio Contreras Pardo devient le chouchou d’un des publics les plus chauds d’Europe.

Avec 30 buts au compteur et 2 coupes de Grèce, le résultat est plus que correct dans ce club abonné au ventre mou. Mais Sergio, lui, a enfin trouvé une famille qui l’accepte pour son talent de footballeur et non pour ses oreilles décollées. Les dernières saisons au club sont moins éclatantes mais toujours utiles car l’Aris n’était pas loin des play-offs avant son départ.

Avril 2011, l’Aris Salonique a besoin de fonds, touché lui aussi par la crise économique européenne. Pour aider son club de coeur, Koke résilie sont contrat pour filer chez la franchise américaine des Houston Dynamo et leur maillot orange synonyme d’espoir. Pour fuire subitement, il fait même un effort financier face au salary cap de la MLS. De 600 000€/an il passe à $500 000/an, salary cap oblige. Il quitte l’Aris les larmes aux yeux.

Après 1 mois, 7 matchs et 1 seul but marqué, Koke vient déjà de résiller son nouveau contrat. Officiellement, il ne s’adapterait pas au fait d’être loin de ses proches restés en Europe, dont sa fille de quelques mois. Il assure, que ce n’est pas le faible temps de jeu qui l’a incité à partir. Rarement titularisé, Koke a juste un rôle de joker, « incompréhensible selon lui ».

L’Aris Salonique est sur les rangs pour le voir revenir à moindre cout. Ca sent le parachute de fortune.

C’est dommage, il n’était pas loin de revoir son pote Andres Mendoza. Le péruvien s’est engagé avec les Colombus Crew et a déjà scoré 5 fois en 17 matchs. 5 fois plus qu’à Marseille.

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans Autres championnats

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour