Restons connectés

German Burgos : le vrai « loco » est adjoint à l’Atletico

Espagne

German Burgos : le vrai « loco » est adjoint à l’Atletico

A Marseille, Vincent Labrune se demande peut-être s’il a bien fait d’engager l’incontrôlable Marcelo Bielsa. Mais que le dirigeant français se rassure, El Loco n’est pas le plus fou des techniciens argentins. Son compatriote , adjoint de , est pire.

Sanguins, les Argentins de l’Atletico ?

Pour remplacer l’entraîneur Diego Simeone, suspendu 8 matchs pour avoir houspillé le quatrième arbitre (et lui avoir donné une petite tape derrière la tête) lors du match retour de Supercoupe d’Espagne contre le Real Madrid, place à une autre »gueule »: German Burgos qui vivra son premier derby madrilène comme coach principal samedi. Un ancien gardien international (35 sélections, doublure de Carlos Roa lors de la Coupe du Monde 1998) lui aussi habitué à dégoupiller rappelle le site internet de la BBC (en France, Burgos avait déjà fait l’objet d’un excellent article de So Foot en mars 2014). A l’époque, il avait pété les plombs après que Diego Costa ait reçu un carton jaune pour simulation dans le derby contre le Real Madrid.

Un mois plus tard, il s’était fait remarquer comme le premier technicien à avoir utilisé les Google Glass sur un banc de touche en avril dernier contre Getafe suite à la mise au point par la ligue de football espagnole d’une application utilisant cette technologie pour informer le coach de toutes les statistiques pertinentes. En parlant d’œil, celui que l’on surnomme El Mono (le singe) avait vertement réagi suite au fameux doigt de Mourinho dans l’oeil de Tito Vilanova lors d’un autre derby perdu par les siens en décembre 2012

Je ne suis pas Tito, je vais t’arracher la tête !
German Burgos, entraîneur-adjoint à l’Atletico Madrid

Dans les pas et dans l’ombre de son ami depuis plusieurs années, il sera cette fois, à 45 ans, seul sur scène dans le derby madrilène samedi, ce qui ne devrait pas le déstabiliser. Personnage atypique, il s’était en effet reconverti comme rock star après la fin de sa carrière suite à un cancer du rein en 2003. L’ancien goal volant – il était fréquent de le voir quitter sa surface de réparation – est devenu chanteur du groupe The Garb formé durant son passage à Madrid après avoir déjà eu un premier groupe au pays.

Charismatique, il l’était aussi dans l’émission de télé-réalité espagnole « Football Cracks » qui visait à faire éclore de jeunes prodiges. Gardien aux multiples casquettes, German Burgos n’a donc pas fini de surprendre son monde. Mais il y en a bien un qui ne sera pas surpris : Diego « El Cholo » Simeone

Nous allons essayer de trouver la meilleure façon de communiquer. Germán a toutes les capacités et ma confiance. J’ai l’esprit tranquille car nous concevons le football de la même manière.
Diego Simeone, entraîneur de l’Atletico

German Burgos : le vrai "loco" est adjoint à l'Atletico

Le German de la grande époque

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Espagne

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour