Restons connectés

Démonstrations de football en Liga avec le Barça, le Real et l’Atletico

Espagne Atletico MadridFC BarceloneReal Madrid CF

Démonstrations de football en Liga avec le Barça, le Real et l’Atletico

Les trois ogres espagnols sans pitié face à leurs adversaires. Ce samedi 16 octobre, la 8ème journée de la Liga nous a offert du grand spectacle. Trois larges succès de la part du Barça, de l’Atlético et du Real Madrid. 17 buts marqués en trois matchs. Épique !

Le retour du Messi

Le Barça se rassure contre le Deportivo après la déroute à Vigo il y a deux semaines. Quatre jours avant d’affronter City en Ligue des Champions, les Catalans se sont imposés 4 à 0 au Camp Nou. Une séance d’entrainement en public pour Barcelone, tant la victoire fût facile.

Titularisé pour la 4ème fois en Liga, Rafinha a inscrit en première mi-temps le deuxième doublé de sa carrière. Son premier avec le Barça. Le Brésilien a profité de l’absence de Messi pour s’illustrer : 4 buts sur ses 4 derniers matches. achève le Deportivo à la 44e, 3-0 pour le Barça à la mi-temps.

n’a pris aucun risque en vue du match de mercredi en C1. L’entraineur catalan a laissé sur le banc en début de match Messi, Iniesta et Umtiti. Blessé à la cuisse le 21 septembre contre l’Atlético, Messi a fait son grand retour à la 55ème minute de jeu. Il ne lui a fallu que trois petites minutes pour participer à la victoire des siens en inscrivant le 4ème but de la rencontre. A noter la prestation de , double passeur et auteur d’un très bon match.

Carrasco et l’Atlético inarrêtables

C’est avec une facilité déconcertante que les Colchoneros ont écrasé Grenade 7 à 1. Un duel inéquitable entre le leader et la lanterne rouge de La Liga.

Grenade créé la surprise en menant à Madrid dès la 18ème, grâce à une demie-volée exceptionnelle d’Isaac Cuenca. Une avance de courte durée, puisque Yannick Carrasco égalise à la 34e sur une erreur de la défense. Le Belge prend Ochoa à contre-pied et double la mise avant de rentrer aux vestiaires (45e). Une première période timide des Madrilènes, avant d’infliger à Grenade une humiliation en seconde.

Servi par Griezmann, Carrasco s’offre son premier triplé sous les couleurs de l’Atlético à la 61e. Une minute plus tard, Simeone sort pour Nico Gaitan. Une stratégie payante. Sur son premier ballon l’ancien joueur de Benfica marque le 4eme but de son équipe. Les dix dernières minutes de la rencontre virent au cauchemar pour Grenade qui encaisse 3 buts de plus. Gaitan pour le doublé à la 81e, suivi de par Angel Correa (85e), et Tiago (87e). Un match exceptionnel de la part des Colchoneros, menés par un Carrasco qui réalise une copie parfaite (3 buts, 2 passes décisives). Grandiose !

Un récital du Real à Séville

La trêve a fait du bien au Real Madrid. En difficulté après 4 matches nuls consécutifs (3 en Liga, 1 en LDC), les Merengues ont renoué avec la victoire. Les hommes de Zidane ont littéralement dévoré le Betis en s’imposant 6 buts à 1.

ouvre les festivités de la tête sur un corner de Toni Kroos, après seulement quatre minutes de jeu. Benzema suit la marche à la 32ème et s’offre son 3ème but en Liga. De retour de blessure et virevoltant comme à son habitude, Marcelo enfonce le clou à la 39ème (3-0). Pourtant privé de Modric et Casemiro, le milieu de terrain du Real a brillé hier soir. Titulaires aux côtés de Kroos, Kovacic et Isco ont assuré l’intérim avec brio et classe. L’Espagnol s’est d’ailleurs offert un doublé exceptionnel. Un premier but servi par Pepe et issu d’un contre éclair du Real (45’), et un second d’une frappe enroulée en pleine lucarne (62’). Pour que la victoire soit encore plus belle, il ne manquait qu’un but de Ronaldo ! Le Portugais a attendu la fin du match pour enfin inscrire son deuxième but en Liga (78’).

Outre le score, les joueurs du Real ont proposé du beau jeu, rythmé, intense et appliqué. Nous n’avions pas vu une telle qualité de la part des Madrilènes depuis longtemps. « Un match de référence » pour Zidane, qui a de quoi être satisfait de son équipe.

Co-leader (18 points), les deux clubs madrilènes sont collés de près par Séville (17 points), et le Barça (16 points). Cette saison de la Liga s’annonce palpitante et pleine de rebondissements !

Étudiante en journalisme sportif. Amoureuse du football espagnol et de La Liga. #22

... à lire dans Espagne

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour