Restons connectés

PKFoot

Les dates clés du FC Barcelone

Espagne

Les dates clés du FC Barcelone

Le FC Barcelone est un club mythique dans le football qui a désormais plus de 110 ans ! Qui dit centenaire, dit forcément club chargé d’histoire. C’est pas pour rien que Barcelone est le club européen le plus titré du 21e siècle.

Le club de Barcelone n’a pas toujours été en haut de l’affiche et a même rencontré des débuts difficiles. Avec un gardien qui arrêtait tous les ballons, Zamora, les Barcelonais ont commencé à bien jouer, à gagner et ils ont donc bâti un second stade, le stade des Corts. Ce dernier a été inauguré en 1922.

A Barcelone, on aime gagner, mais si il n’y a pas de spectacle, on n’est pas heureux ! Il faut gagner avec un beau spectacle. Ce n’est pourtant pas facile. Cette saison par exemple, le Barça a gagné 4 à 1 contre Almeria mais les supporters ont grondé car l’équipe n’a pas très bien joué et le spectacle n’était pas au rendez-vous. Chaque fois que l’équipe joue bien, ça attire davantage de spectateurs. C’est pourquoi Barcelone a eu besoin d’un stade plus grand, le Camp Nou, toujours le plus grand d’Europe

Malheureusement, la guerre fait passer au club l’un des moments les plus difficile de son histoire. Le club se retrouve avec seulement 2 500 socios. Entre ceux qui ont peur d’adhérer et ceux qui sont mort pendant la guerre, c’est un moment très délicat à passer pour le club. Il faut recommencer de zéro.

Des joueurs emblématiques qui ont marqué l’histoire

Un des joueurs emblématique à cette période était le hongrois . Il fut le début d’une nouvelle ère au sortir de la Seconde Guerre Mondiale. Barcelone a accueilli bien des joueurs de Hongrie dans son histoire. Selon les paroles des supporters du club, ces joueurs hongrois fuyaient la dictature dans leur pays pour venir dans la dictature du Camp Nou !

Et Di Stefano alors ? En voilà une figure emblématique du football espagnol de l’époque ! Les barcelonais considèrent que le Real Madrid leur a volé ce joueur. L’affaire a été jusqu’aux tribunaux. Le juge a partagé équitablement les choses en décidant que le joueur devait jouer une année à Barcelone et une autre à Madrid. Les Barcelonais ont donc décidé de le laisser au Real après avoir tenté de le transférer à la Juventus, contre l’avis du joueur furieux.

A l’époque, Barcelone devait jouer seulement avec des joueurs de nationalité espagnole. Lorsque la loi a changé, l’équipe pouvait recruter 2 joueurs « étrangers ». Le club a acheté un certain  en 1973. La venue de Cruyff à Barcelone a suscité un grand émoi chez les supporteurs catalans.

Le club de Barcelone est tout de même resté 14 ans à ne rien gagner et avec Cruyff, le club met 5 buts au Real Madrid. Naissance de la « manita ». A cette période, le Real était l’une des meilleures équipes en Europe. Cette « manita » a changé le destin du club.

Un autre changement majeur a par exemple été la création de l’école de football du club, la fameuse Masia, en 1979. Cette école a maintenant un ambassadeur et modèle de réussite de choix en la personne de . Il a d’abord intégré l’école de football puis l’équipe professionnelle avec laquelle il a gagné une coupe d’Europe. Coupe qu’il a ensuite remportée en tant que coach de l’équipe fanion.

Maradona quant à lui a été jugé trop jeune lors de son passage au Barca en 1982. Son talent n’a jamais été remis en cause, il a très bien joué mais manquait visiblement de sérénité, et cela ne se passait pas forcément bien avec le président de l’époque. Diego est donc parti au Napoli.

Louis Van Gaal est un entraineur qui n’a rien gagné avec le Barca mais il a sa place au musée du club car c’est lui qui a lancé dans le grand bain plusieurs icones de l’équipe actuelle du Barça : Puyol, Victor Valdès et a repéré Messi très jeune.

Les dates clés du FC Barcelone

La signature du contrat de Léo Messi est une anecdote croustillante. Pour Messi, les dirigeants du Barça sont partis en Argentine pour discuter avec son père. Ils se trouvaient ensemble au restaurant pour discuter de l’avenir du joueur. C’est alors qu’un dirigeant du catalan décida d’écrire sur une serviette de papier un contrat pour engager Messi au club. Le père, un peu naïf, pensait que c’était une blague et l’a donc signé, de quoi rendre le contrat recevable aux yeux de la justice. Voilà comment le Barça a coupé l’herbe sous le pied du Real Madrid. C’est quand même mieux que l’affaire Neymar…

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

... à lire dans Espagne

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour