De nombreux joueurs ont dû affronter sur le terrain et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils s’en souviennent tous. Messi aussi a de la mémoire, et il n’oublie pas quand on lui demande de faire une bonne action. L’histoire racontée par l’ancien joueur colombien Fabian Vargas, qui jouait à Almeria à l’époque en est la preuve.

Une histoire qui date de 2010

L’histoire s’est déroulée alors que Fabian Vargas, un ancien footballeur colombien, jouait pour Almeria. Un jour, le 20 novembre 2010, Alméria devait affronter le FC Barcelone de Lionel Messi. Avant le match, des amis l’avaient appelé pour lui demander son maillot afin de le mettre aux enchères au profit des victimes en Colombie. Il en a donc profité pour demander à Messi son maillot pour cette cause avant le match. Messi n’a pas été perturbé par cette demande puisque le FC Barcelone a écrasé Almeria 8 buts à 0 sur ce match, avec un petit triplé de Lionel Messi. Déjà un beau cadeau pour les supporters présents lors du match.

Il a raconté lui-même l’histoire dans son récit Instagram :

« […] Avant le match, des amis m’avaient appelé pour demander que mon maillot soit vendue aux enchères au profit des victimes des inondations qui ont eu lieu cette année-là en Colombie. J’ai donc profité du fait que nous jouions contre Barcelone et je suis allé trouver « Lío » avant le match pour lui parler de la situation et lui demander s’il pouvait me donner son maillot ainsi que ceux d’Iniesta et de Xavi. Il m’a dit qu’il n’y avait pas de problème. Après le match et la défaite 8 à 0, j’ai quitté le terrain tellement en colère et triste que je l’ai oublié. Mais quelques minutes plus tard, un intendant d’Almeria était venu pour me dire que Messi était à la porte des vestiaires et me cherchait. Je suis sorti et il était là avec un petit sac. Je me souviens qu’il a dit : « Regarde, ce sont les maillots que j’aurais pu collecter pour toi ». Je l’ai remercié et je l’ai embrassé. Quand je suis revenu et que j’ai ouvert le sac, il y avait son maillot ainsi que ceux de Xavi, Iniesta, Dani Alves, Piqué et Puyol. Je n’oublierai jamais ce geste. C’est pourquoi je lui souhaite toujours de continuer à battre des records.

https://www.instagram.com/p/BxFrrLiFlCU/

https://twitter.com/FootballFunnnys/status/1268381269353775104

Julien Pauletto

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.