Restons connectés

PKFoot

Supercoupe d’Espagne en Arabie Saoudite : des chaînes espagnoles s’opposent

Espagne

Supercoupe d’Espagne en Arabie Saoudite : des chaînes espagnoles s’opposent

La Fédération espagnole de football (FRFE) a-t-elle eu raison de programmer la Supercoupe d’Espagne en Arabie Saoudite pour les trois prochaines saisons ? Pour protester contre la situation des droits humains dans le royaume plusieurs chaînes espagnoles ont annoncé qu’elles ne voulaient pas transmettre l’événement.

La Fédération espagnole de football (FRFE), pour faire rayonner le football espagnol, organise désormais sa Supercoupe à l’étranger. Après le Maroc, en 2018, elle a choisi de programmer la Supercoupe en Arabie Saoudite en 2020, 2021, et 2022. La compétition sera disputée pour la première fois dans un format à quatre équipes, entre le 8 et le 12 janvier prochain, avec les deux finalistes de la Copa del Rey 2018-2019 et les deux meilleures équipes de Liga. Soit Valence, le Real Madrid, le et l’Atletico de Madrid. Le Barça d’Antoine Griezmann jouera contre les Colchoneros de l’Atlético, le 9 janvier prochain. Les coéquipiers de Karim Benzema du Real Madrid affronteront, quant à eux, Valence, pour une place en finale, le 12 janvier prochain.

La chaîne RTVE défend les droits de l’Homme en Arabie Saoudite

Mais le choix de faire jouer la compétition en Arabie Saoudite fait des remous. Pour protester, la chaîne de télévision publique espagnole RTVE a annoncé la semaine dernière qu’elle ne répondrait pas à l’appel d’offres pour diffuser les matchs de la Supercoupe d’Espagne au stade du Roi-Abdallah de Djeddah. Depuis, deux autres chaînes privées espagnoles, Mediaset et Altresmedia ont fait de même.
Malgré les sommes en jeu, elles refusent de diffuser un événement dans un pays où les opposants au gouvernement sont violemment réprimés et torturés en prison. Quant aux femmes, qui n’ont le droit de conduire que depuis l’an dernier, elles sont toujours surveillées par un « tuteur mâle » au quotidien.

L’année dernière, c’est la Supercoppa italienne de football qui avait été organisée en Arabie Saoudite. Les femmes avaient été autorisées à venir voir les matchs, mais seulement dans les tribunes réservées aux familles, et accompagnées par un homme.

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

... à lire dans Espagne

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour