Restons connectés

Et le football corse s’est réveillé…

France

Et le football corse s’est réveillé…

Depuis 2006, l’Ile de Beauté n’a plus de représentant au plus haut échelon national. Cette année, ce sont pas moins de 5 clubs qui sont prêts à redorer le blason d’une région qui a souffert de différentes affaires sportives et extra-sportives. Analyse d’un Phoenix du ballon rond.

AC Ajaccio
Ligue 2 – 2ème avec 2 points s’avance sur le 4ème, Sedan
On pensait la mort du président Moretti comme un tournant définitivement négatif à Ajaccio. Son successeur et ami Alain Orsoni a réussi à lui redonner vie à l’aide de joueur locaux aussi épaulés d’anonymes continentaux. Si cela nous a permis de voir Julien Viale courir derrière un ballon (formé à l’OL), Begeorgi fouler un terrain (formé à l’OM) et Cavalli se détacher de son père (formé à la louche), la mayonnaise a pris. Intraitable à domicile (1 seule défaite contre Nantes, la honte), le club doit apprendre à bien voyager s’il veut valider son billet pour la Ligue 1.

SC Bastia
National – 1er et assuré de monter en Ligue 2
Alors que tout le monde attendait l’ancien coatch du Mans entrainer une équipe de Ligue 1 ou au pire de Ligue 2, Frédéric Hantz a choisi de poser ses valises en Corse, dans le club insulaire au passé glorieux mais à deux doigts de la mort clinique. Rattrapé en National au lieu de filer en CFA avec plus de 1.2M€ de passif, le club n’a du son salut qu’à des subventions publiques. Hantz a apporté son calme et son savoir faire qui ont fait mouche auprès de vieux briscards rodés à des clubs exigeants : Suarez et Robail en tête. La L2, si la DNCG donne son accord…

GFCO Ajaccio
CFA Groupe C – 1er avec 4 points d’avance sur Martigues, 2nd
Dans le coeur des corses, le GFCOA a une place de choix. Ancienne gloire de la corse, le club fait depuis l’ascenseur dans les plus hauts niveaux amateurs. En tête de son championnat depuis le début de saison, les corses assurent la fin de saison en voyageant très bien. Deruda y trouve une place de choix, Colloredo y distribue des caviars. Et s’ils refaisaient l’épisode de 1999, où une remontée en D2 leur avait été interdite, au motif que deux clubs pro d’une ville de moins de 100 000 habitants de pouvaient se trouver dans la même division ?

CA Bastia
CFA Groupe A – 1er avec 1 point d’avance sur Quevilly, 2nd
Le CA Bastia est un club chaud. Plus habitué aux affaires d’arbitrage que pour leur performances sportives, le club a eu le courage d’accueillir Tony Vairelles avant ses délires luxembourgeois et bourguigons. N’y voyez aucune relation de cause à effet. Le club a choisi de ne pas joueur dans le groupe CFA « sud-est » mais dans celui du nord-est, estimant avoir plus de chance de monter en National, enfin. Et si c’était l’année du coach Rossi ?

Calvi FCA
CFA 2 Groupe E – 1er avec 8 points d’avance sur Marseille Consolat, 2nd
Personne n’avait entendu parler de football à Calvi avant cette année. Monté de DH en 2010, le club devrait logiquement poursuivre vers le CFA l’année prochaine. L’équipe est coaché par l’ancien défenseur du Lille champion de L2 en 2000, Didier Santini. Lille-Calvi, suivez mon regard…

Ce qui frappe parmi ces clubs corses c’est l’incroyable vivier insulaire qui permet aux clubs de revenir à la lumière et de démontrer une fois de plus que la formation corse est loin d’etre morte. Après s’etre fait persécuter par une Fédération qui voyait en ces clubs des équipes de perstiférés (cf. l’affaire de la banderole anti-chti au PSG vs. l’affaire Kébé), supportés par des paysans nationalistes écervelés, le retour aux valeurs locales, une adaptation aux changements financiers et sportifs radicaux du football mondial leur ont permis de répondre sur le terrain de la meilleur des manières.

Le football corse a basculé dans le XXIème siècle. Enfin.

Et le football corse s'est réveillé...

Hantz, ça ne sonne pas tellement terroir corse…

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour