Restons connectés

PKFoot

Le match le plus court de l’Histoire du foot a eu lieu en France en 2020

France

Le match le plus court de l’Histoire du foot a eu lieu en France en 2020

52 secondes. C’est exactement le temps qu’a duré le match de ce dimanche entre Louhans-Cuiseaux FC et Jura Sud Foot, en National 2. Une situation assez improbable qui a pour cause, vous vous en doutez certainement, le Covid-19. Un match record qui restera dans l’Histoire du foot !

Dimanche dernier, le club de Louhans-Cuiseaux reçoit Jura Sud au stade de Bram dans le cadre de la 4e journée de National 2. Un match qui devait lancer officiellement la saison du club de Jura Sud, qui avait vu ses trois premières journées reportées à cause des cas de Covid-19 au sein de son effectif. Qui plus est, ce premier match de la saison avait, lui aussi, été décalé au dimanche 6 septembre.
Le club jurassien qui réclamait le report du match à une date ultérieure depuis le début de la semaine et n’a repris l’entraînement que ce dernier vendredi.

⚠️ Nouvelle programmation ⚠️ Le match face à Association Sportive Louhans Cuiseaux FC se jouera le dimanche 6 septembre 2020, à 18h. #JSFFamily

Publiée par JURA SUD FOOT sur Vendredi 4 septembre 2020

Contraint de jouer son premier match de la saison, ce dimanche, contre Louhans Cuiseaux, l’équipe de Pascal Moulin n’a présenté que huit joueurs sur la feuille de match.
Le match a été arrêté sur la blessure de Mamadou Danfa après seulement 52 secondes de jeu. L’arbitre n’a pas eu d’autre choix que de siffler la fin de ce match puisque Jura Sud ne comptait que sept joueurs sur le terrain, ce qui est interdit par le règlement.
Le genre de match où l’échauffement aura duré plus longtemps que le match lui même …

Jura Sud ayant fait le déplacement ne devrait être pénalisé que par une défaite « sur tapis vert » 3 à 0. On nous dit dans l’oreillette que les Jurassiens avaient sans doute anticipé leur coup pour montrer leur désapprobation vis à vis de la fédération française de football…

Pour le Président de Jura Sud, Edmond Perrier, « la FFF a fait n’importe quoi ». Voici ce qu’il a déclaré au journal de Saône et Loire.

« On est venu avec les 8 joueurs qui étaient susceptibles de jouer un match. On a 5 Covid, on a 4 blessés, on a des joueurs qui travaillent ce soir (dimanche), on n’avait pas de possibilités, c’est tout. Il y avait 5 cas dans l’effectif après les derniers tests, dont un nouveau cas. C’était impossible de jouer dans ces conditions. On ne s’entraîne pas depuis le 18 août, on a deux entraînements dans les jambes, hier et avant-hier (lire vendredi, samedi). Comment voulez-vous qu’on fasse ?  Si l’ARS ne nous avait pas imposé la fermeture des locaux, ça serait différent. On se serait entrainé avec des joueurs qui étaient négatifs, il n’y aurait pas eu de souci et on n’aurait jamais remis nos matches. Là, ce n’est pas du tout le cas. Je ne comprends pas la position de la fédération et je ne la comprendrai jamais. La 3F a fait n’importe quoi et elle continue. On a fait appel de la décision et on verra. On est déclaré perdant 3-0 par pénalité. Maintenant, on va attendre les résultats de la réserve qu’on a posé et on ira beaucoup plus loin. On a posé notre appel sur la décision qui a été prise. On est prêt a aller jusqu’où il faut, jusqu’au bout. Parce que c’est complètement injuste. On prône une équité dans tous les clubs et c’est exactement le contraire. Il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures. On est désolé pour le spectacle, on n’en veut pas au club de louhans, ils n’y sont pour rien, mais malheureusement on n’a pas d’autre choix. » 

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour