Restons connectés

On a refait le mercato des six premiers de Ligue 1

France

On a refait le mercato des six premiers de Ligue 1

A quelques jours de la fin du mercato de Ligue 1, L’Equipe nous propose de se mettre dans la peau du président d’un des clubs ayant terminé à l’une des six premières places du championnat de Ligue 1 de la saison passée (PSG, OL, ASM, OGCN, LOSC, ASSE). En bon fan de mercato, c’est donc tout naturellement que nous nous sommes pliés à l’exercice.

On s’est fait plaisir tout en essayant de rester réaliste. On n’a pas fait signer , Neymar ou Messi ! Tu peux toujours réaliser ton propre mercato sur le site de L’Equipe ! Enjoy

Nice

On a refait le mercato des six premiers de Ligue 1

Pour le mercato niçois, on a privilégié le réalisme et on a confirmé la signature du défenseur Dante. Côté départ, Seri représentant une bonne valeur marchande a quitté l’effectif mais pour le remplacer on a 4 joueurs : Flamini, Corgnet, Larbi et Bahlouli (en prêt certainement). Et pour compléter devant, 2 joueurs qui se connaissent bien déjà ayant évolué ensemble à Lyon, Ghezzal et Benzia.

Saint-Etienne

On a refait le mercato des six premiers de Ligue 1

A l’ASSE, on a décidé d’apporter des petites retouches à chaque secteur de jeu. En défense, exit Polomat, place au jeune français Foulquier et au défenseur caennais Da Silva. Au milieu, Veretout sera bien Stéphanois la saison prochaine mais on a aussi fait deux affaires en prenant Regattin (gratuit) et le jeune Blas. On s’est seulement séparé de Mollo l’indésirable. Enfin en attaque, on a voulu miser sur un revenant, bien connu au club, Rivière.

Lille

On a refait le mercato des six premiers de Ligue 1

Gros chantier à Lille, dans l’animation offensive surtout. La priorité était de trouver un numéro 9 digne de ce nom. Notre dévolu s’est jeté sur Andy Delort (ouais ok le nord c’est pas le Mexique mais on l’a convaincu).
Côté départ, Benzia est bien parti à Nice, mais c’est surtout Boufal qui va nous permettre de recruter. Et on y est pas allé de main morte en signant Salibur, Sanson et l’Islandais Bjarnason qui devrait bien s’intégrer dans le Nord.

Monaco

On a refait le mercato des six premiers de Ligue 1

Sur le rocher, on a identifié deux problèmes majeures, la défense centrale et l’attaque. En défense, on voulait un profil jeune avec une grosse marge de progression donc a chipé Diop à Toulouse. En attaque, à l’image de Diop, on a pris la pépite de la Lazio, Baldé, et on s’est dit que Haller s’entendrait bien avec Falcao. Les attaquants Carillo et Vagner Love ont donc été vendu, tout comme Dirar qui a été remplacé numériquement par Ntep. Enfin avec le budget restant on a pris Carvalho, car il fallait bien prendre un Portugais pour faire plaisir à Jardim.

Lyon

On a refait le mercato des six premiers de Ligue 1

Prendre la place de Jean-Michel Aulas c’est pas une mince affaire ! On avait trop de pression alors on n’a pas voulu tout chambouler. Avec la vente de Ghezzal, à laquelle sont venus s’ajouter celles de Morel, Ferri et Valbuena, on était à 4 départs. On a recruté 4 joueurs de même profil. En défense, Lazaar. Au milieu, Praet et Boufal (qui devrait former un duo avec Fekir à là « Olive et Tom« ) et on a été chercher le petit Locadia devant. Ça va Jean Michel pour toi ?

Paris Saint-Germain

On a refait le mercato des six premiers de Ligue 1

Avec un slogan « Dream Bigger » on s’est dit qu’on pouvait se lâcher avec le PSG. Quand on a vu le budget disponible et les cibles avec des joueurs comme Ronaldo, Lewandowski ou encore Neymar la folie a commencé à nous envahir.

Exit Sirigu, Stambouli, Bahebeck, Ongenda mais aussi Matuidi (oui oui on lui offre son expérience à l’étranger à ce bon vieux Blaisou). Côté arrivées, c’est l’armada offensive qu’on a recruté. Au milieu, Reus arrive. Devant, son compatriote Draxler et son ancien coéquipier Aubameyang rejoignent l’équipe d’Emery. Pour faire plaisir à l’Emir, on a cherché le nouveau Messi, en la personne de Mounir El Haddadi. Tremble Cavani !

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour