Restons connectés

Monaco : Que penser de ce virage version 2019 ? ↩️

France

Monaco : Que penser de ce virage version 2019 ? ↩️

Le club de la principauté opère un sacré virage en cette année 2019, résultat oblige ! Dernier retournement en date, le vice-président de l’AS Monaco, Vadim Vasilyev, va quitter le club.

En effet, la première partie de saison de l’AS Monaco est bien loin de toutes les prévisions. Le club ayant terminé l’année civile relégable en Ligue 1 Conforama. Un résultat catastrophique pour le sportif qui a profité du mercato hivernal pour enclencher un plan d’urgence, dans l’espoir de remonter la pente. L’objectif étant de limiter les dégâts mais surtout d’éviter toute relégation en Domino’s Ligue 2. Ce qui serait un terrible accident industriel pour le club.

Dans cette optique, nous sommes revenus sur le recrutement du club Monégasque, afin d’essayer de comprendre comment ce virage peut sauver Monaco.

Un revers essuyé d’entrée

L’histoire du renouveau monégasque a pourtant très mal commencé. Le 19 janvier dernier, l’AS Monaco reçoit Strasbourg, pour un match de championnat. Sur le papier, l’ASM affiche déjà un nouveau visage avec d’entrée 3 nouvelles recrues : Naldo, Ballo Touré et le champion du Monde . Résultat final ? Victoire des visiteurs 5 buts à 1. Une belle déculottée à l’image de cette première partie de saison. Quelques jours plus tard, le club annonce le départ de son entraîneur Thierry Henry, pour un retour du portugais précédemment en place, Leonardo Jardim. Un choix curieux pour un virage. Concentrons nous plutôt sur les recrues de ce mercato hivernal afin de (peut-être) mieux comprendre le pourquoi du comment.

Naldo

Le Brésilien est ce qu’on appelle un vieux briscard dans le monde du football. A 36 ans, le géant brésilien réputé pour son jeu de tête défensif et offensif est là pour apporter son expérience et une stabilité défensive à un club qui a déjà encaissé beaucoup (trop) de buts. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est déjà motivé et appliqué dans cette tâche car il a déjà à son compteur 2 cartons rouges en 3 matchs. Par sur que cela aide vraiment Monaco de terminer les matchs à 10 …

Fodé Ballo Touré

Le recrutement de l’ancien lillois correspond davantage au projet initial du club, à savoir des jeunes joueurs à potentiel. A 22 ans, Fodé a connu une première partie de saison intéressante avec Lille. Monaco avait clairement un gros déficit au poste de latéral gauche avec personne qui n’assumait vraiment ce costume. Ce poste a fait partie des priorités du club pour ce mercato. Lille n’étant pas contre une vente, car le club nordiste avait besoin de liquidités, le deal s’est donc conclu tout naturellement. En signant à Monaco, Ballo Touré entend bien prouver qu’il est bien l’un des latéraux de demain. En espérant que Monaco retrouve de sa splendeur pour mieux le mettre lui aussi en lumière.

Cesc Fabregas

Alors là on parle littéralement d’un gros coup pour Monaco. On a pu lire  » Avec Fabregas, Monaco s’offre un champion ». Ce qui n’est pas faux ! Mais en plus de ça, avec Fabregas, le club de la principauté recrute un leader, un joueur avec l’expérience des plus grandes compétitions. Mais également un passeur hors paire et un vrai leader technique. Seul « hic » il a décidé de rejoindre Monaco pour aider le club mais aussi pour son ami Thierry Henry … qui est parti depuis. Fabregas a déjà inscrit 1 but en 5 matchs de championnat, il prend ses marques petit à petit sur le rocher. Un recrutement clinquant validé !

Gelson Martins

Voilà une merveilleuse idée de la cellule de recrutement monégasque que d’aller chercher un joueur comme Gelson Martins en prêt. Exit Samuel Grandsir qui n’a pas réussi à s’imposer au club pour laisser place au virevoltant Gelson Martins. En 2 matchs de championnat, l’international portugais impressionne déjà en Ligue 1 avec 1 but et 1 passe décisive. A tel point qu’il a déjà été élu dans l’équipe type de la semaine lors de la dernière journée. C’est un joueur qui apporte son expérience d’internationale, qui peut encadrer des jeunes pousses comme le petit Diop, mais c’est aussi un joueur qui amène de la qualité et des résultats tout de suite. Tout ce dont a besoin Monaco.

Adrien Silva

On continue d’explorer la filière portugaise avec le recrutement, encore en prêt, de l’international Adrien Silva. En échange d’Adrien Silva, Monaco a cédé le belge Youri Tielemans, du poste pour poste. Mais on est en droit de se demander pourquoi un tel échange. Ce qui nous vient tout de suite à l’esprit c’est que comme Jardim est portugais, il apprécie davantage le profil d’un Adrien Silva et il voit en lui ce qu’il voyait d’un Moutinho encore l’année dernière. Silva est un vrai relayeur, qui aime porter la balle et qui bénéficie d’une bonne qualité de passe. Un poste clé dans le système mis en place par Jardim. Le joueur étant encore un peu juste, il n’a joué que 40 minutes en 2 matchs. On attendant de le voir à l’oeuvre dès le coup d’envoi pour canaliser l’entre jeu monégasque.

William Vainqueur

Alors là ce recrutement pose quelques questions. Ok Vainqueur est un joueur d’expérience, qui connait bien le championnat français. Mais le prêt de l’ancien marseillais pose quelques questions surtout suite à sa visite médicale « ratée ». Face à une grande motivation du joueur, Monaco a tout de même validé son arrivée en prêt. Le joueur aurait même demandé à ne pas être payé tant qu’il ne serait pas totalement rétabli. Cela en dit long sur son envie. C’est exactement ce type de joueur dont le club à besoin pour remonter la pente !

Georges-Kevin Nkoudou

Je suis également assez perplexe sur ce recrutement. On est sur un joueur qui manque de temps de jeu dans son club en Premier League mais qui peut rendre des services à un club dans le besoin comme Monaco. Quand on sait que sur ce poste le club hésitait entre Nkoudou et Kagawa, on se dit que la raison du choix vient surtout du fait que Nkoudou est français et qu’il connait déjà la Ligue 1. Une bonne raison pour une adaptation rapide pour pouvoir apporter tout de suite au club de la principauté.

Carlos Vinicius

Carlos Vinicius ressemble plus à un pari qu’autre chose. Là comme ça on se dit que c’est un attaquant de plus dans l’effectif monégasque mais avec les blessures des jeunes comme Pellegri ou Geubbels, l’attaquant brésilien pourrait bien se faire une place dans la rotation monégasque. La saison dernière, en 39 matchs il a tout de même inscrit 20 buts. Pas mal pour une première saison complète en professionnel. Il rentre aussi dans la dernière politique de recrutement de l’ASM puisqu’il arrive en prêt seulement. A mi chemin entre la stratégie initiale du club de miser sur des jeunes en devenir pour les revendre plus cher et leur besoin d’efficacité tout de suite maintenant !

Lyle Foster

Lyle qui ? Pour le coup, ce jeune joueur (né en 2000) correspond au projet initial de l’AS Monaco. On le connait très peu pour l’instant. C’est un espoir sud africain qui vient des Orlando Pirates. Voilà.

Et toi alors tu crois que Monaco peut se sauver avec cette restructuration orchestrée par le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev ?

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour