Restons connectés

PKFoot

Paris FC/Red Star FC : un derby qui a tenu toutes ses promesses

France

Paris FC/Red Star FC : un derby qui a tenu toutes ses promesses

Manchester United – Manchester City, Real-Atlético,  Milan-Inter, ces matchs ont une saveur assez particulière, surtout pour les supporters. A Paris, les supporters ont un derby avec encore plus de caractère. Nous étions à Paris FC/Red Star.

Une ville, plusieurs clubs, une même passion

Toutes ces grandes villes ont la chance d’avoir plusieurs clubs et de vivre des derbys. Paris n’est pas une exception, historiquement, nombreux ont souhaité faire vivre cette ferveur dans la Capitale, mais ni le Red Star, ni le Paris FC ont réussi à se maintenir dans le haut niveau, à l’instar du qui a su rayonner avec ses moyens.

Il faut alors aller en National pour assister à un derby parisien et on peut dire que l’ambiance était au rendez-vous. Raymond Domenech et Nicolas Vilas prêtaient leurs voix sur Ma Chaîne Sport pour commenter le match tandis que près de 2 000  supporters ont fait le déplacement pour encourager leurs équipes.

Sur le terrain, on assiste à une vraie bataille entre les 22 acteurs, à la fin de la rencontre, Steve Marlet confia à nos micros que cette rencontre ne ressemblait pas à un match de National, mais davantage à une rencontre de Ligue 1 ou de Ligue 2.

Cette rencontre avait également un enjeu de taille puisque ces deux clubs sont candidats à la montée et ne peuvent pas perdre face à un concurrent direct.

Les stars ont assuré le spectacle

Des anciens de la Ligue 1 étaient sur le terrain, comme Planté ou encore Kinkela, si le premier n’a pas réussi à sauver son équipe, le deuxième n’a pas manqué l’occasion.

Le score final était à l’avantage du Paris FC (1-0, but sur Penalty de Kinkela), un derby qu’il n’avait plus gagné depuis la saison de 77-78.

Contrairement au match de Paris où des échauffourées ont eu lieu avant le match à Porte d’Italie, le derby alsacien a vu 6 buts pendant la rencontre entre l’équipe de Colmar et le RC Strasbourg. Un match nul qui arrange le Paris FC puisque grâce à ce score, il est le leader du championnat National.

Comme Kagawa, Sylvain sait jouer des deux mains et jongler sur les mots. Il reste aussi "bridé" à sa vision du football.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour