AvideceWopyBalab

Le gardien de l’équipe ÖFB Patrick Pentz a disputé son premier match de Ligue 1 pour son nouveau club, le Stade Reims, lors de la défaite 4-1 à l’extérieur face à l’Olympique de Marseille dimanche. Malgré la déception suscitée par le match perdu, le joueur de 25 ans était enthousiasmé par le niveau du football et l’ambiance dans le stade. Pentz veut aussi s’être bien installé dans sa nouvelle maison, mais est étranger à l’art culinaire.

« Je n’ai jamais connu une telle ambiance dans ma carrière. Vous ne pouvez pas parler à vos coéquipiers pendant 90 minutes », a déclaré le gardien à « Sky » au lendemain de l’apparition au Stade Vélodrome de Marseille. En plus du volume dans le stade, Pentz a été particulièrement impressionné par les performances de la ligue. « Ils sont techniques, explosifs et rapides. Ce qui m’a vraiment impressionné hier, c’est à quel point le jeu était physique. Ça commence vraiment là-bas. »

Pentz a également reconnu des différences de formation par rapport à son séjour précédent en Autriche. En France, il n’y a pratiquement pas de contrôle de charge, si vous êtes fatigué et que vous ne pouvez pas vous entraîner, vous ne jouez tout simplement pas le week-end. De plus, une séance d’entraînement peut parfois durer deux heures et demie, a souligné l’ex-Autrichien. Pentz aime beaucoup le nouveau cadre de vie – à l’exception de l’approvisionnement alimentaire. « La cuisine est un scandale absolu. Vous ne trouverez pas de nourriture saine ici. »

Quel