Restons connectés

Pourquoi Erding et Hoarau ne marquent-ils plus ?

France

Pourquoi Erding et Hoarau ne marquent-ils plus ?

Présent au Parc des Princes samedi dernier, j’ai assisté une nouvelle fois à un match frustrant pour le Paris Saint-Germain. Dominateur, le PSG n’a pas su faire la différence et a perdu deux points sur sa pelouse. En manque d’efficacité, le duo Erding-Hoarau a de nouveau brillé… par sa maladresse.

Parce qu’ils n’ont plus de confiance

Lors de sa première saison parisienne, Guillaume Hoarau avait été la révélation de Ligue 1. Auteur de 17 buts en championnat, l’attaquant longiligne assumait parfaitement le rôle de sauveur. Ainsi, lorsque les hommes de Paul Le Guen manquaient d’inspiration, ils faisaient le dos rond et balançaient la balle en l’air en espérant un exploit de leur buteur, qui réussissait régulièrement à être décisif.

Pour sa première saison à Paris, Mevlut Erding présentait un bilan comptable honorable, avec 15 buts inscrits en championnat. Le Turc était la solution miracle quand le PSG manquait d’imagination. Il suffisait de le lancer en profondeur pour se créer une occasion.

Aujourd’hui, on ne reconnaît plus ces joueurs. En manque d’efficacité, les deux attaquants traversent une crise de confiance qui semble interminable. Et leur jeu s’en ressent. Guillaume Hoarau, pourtant spécialiste du jeu aérien, n’a pas marqué de la tête en Ligue 1 depuis une éternité. Mevlut Erding, dont on louait la qualité de ses déplacements, ne semble plus en mesure de déborder qui que ce soit. On dit souvent que les attaquants doivent faire preuve d’une grande force mentale. Le duo parisien en semble malheureusement dépourvu…

Parce que le jeu du PSG ne les avantage pas

Le match contre Lens a permis de voir les limites actuelles du PSG. Sans Ludovic Giuly, les hommes d’Antoine Kombouaré n’ont plus d’étincelle. Nenê, qui marchait sur l’eau en première partie de saison, semble avoir du plomb dans les chaussettes.

Du coup, comme toutes les équipes qui peinent à créer du jeu, les Parisiens balancent des longs ballons en espérant qu’Hoarau saura en tirer profit, en marquant ou en déviant la balle pour Erding. Mais ce style de jeu aléatoire ne porte que rarement ses fruits, comme en atteste le fait qu’aucun grand club ne pratique ce genre de tactique. Difficile dans ces conditions de briller offensivement…

Parce qu’ils ne sont peut-être pas si bons qu’on le pense…

Et si Hoarau et Erding étaient en fait des joueurs moyens ? Difficile à affirmer, car les deux joueurs sont internationaux. Néanmoins, il suffit de les regarder attentivement pour voir leurs lacunes. Le Français jouit d’une bonne lecture du jeu, mais n’a pas la vitesse nécessaire pour déborder une défense. Son profil empêche le PSG de procéder par contres. Le Turc est censé être rapide. Mais depuis cette saison, cela fait un bail qu’on ne l’a pas vu passer un joueur en vitesse. Techniquement, il manque également trop de passes ou de contrôles.

Parce que Nenê masquait leurs faiblesses

Avaient-ils vraiment conscience de leurs lacunes devant le but ? La réponse parait évidente, surtout quand on voit l’honnêteté d’Hoarau qui reconnaît souvent quand il rencontre du déchet devant le but. Néanmoins, jusque là, Nenê comblait parfaitement ce manque d’efficacité. Le Brésilien marquait à chaque match, dans n’importe quelle position. Ces performances hors norme ont peut-être conduit le duo parisien à se contenter de leur travail de sape, si souvent loué par leur entraineur. Cependant, aujourd’hui, la donne a changé. Guillaume, Mevlut, il est temps de retrouver le chemin des filets !

Pourquoi Erding et Hoarau ne marquent-ils plus ?

Fly Hoarau

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour