Restons connectés

Pourquoi il était évident que l’OM allait battre Bordeaux ?

France

Pourquoi il était évident que l’OM allait battre Bordeaux ?

Après un match terriblement ennuyeux, le constat est cinglant : Bordeaux s’est fait taper par une équipe de défenseurs violents, de milieux nains et d’attaquant lourds. L’OM a gagné 2-1, avec un but de Brandao et un de Gignac contre un péno d’Anthony Modeste, et cette victoire, on aurait pu la prédire. Sans boule de cristal. Voici quelques explications…

Parce que Didier Deschamps avait aligné une attaque de feu

Gignac et Brandao. Comme ça, c’est vrai, c’est moche. Sur le papier, entre le gros qui court pas vite et le « grou qui courch pao vite », le premier en français et le second en brésilien, ça donne pas envie. Surtout qu’on savait avant le début du match, que l’association « bigmac-brandade de morue » n’avait inscrit qu’un seul but lorsqu’ils avaient évolué ensemble. En plus, André-Pierre avait pris la résolution de marquer, chose qu’il n’avait pas fait depuis 555 minutes d’affilée au Vélodrome. Il a été le premier à marquer, à la 23’, suivi de Brandao juste avant la mi-temps. Ils n’ont ensuite plus marqué mais ont permis de donner 3 points à leur équipe, et de la confiance pour eux-mêmes. Après le match, Gignac dit à Brandao : « Allez, pour féter ça, on se fait un grec ? »

Parce que les Girondins arboraient un nouveau maillot

Nouveau maillot de la part de l’équipementier avec l’espèce de félin… On n’a pas de copyright ? Bon alors nouveau maillot de Puma, pour fêter les 130 ans du club des Girondins de Bordeaux. Vraie fête ou coup marketing ? Réponse B. Pendant que les Girondins présentaient leur nouveau maillot, l’OM présentait ses deux nouveaux régimes. Bon, c’est vrai qu’il est sympa leur maillot, mais franchement, c’est bien le seul truc qui était beau dans le jeu de Bordeaux ce dimanche soir.

Parce qu’il fallait se racheter de l’élimination en Coupe de France

Franchement, on trouve tous que c’est génial qu’une plus petite équipe batte un club de Ligue 1. Mais quand c’est Evian-Thonon Gaillard… Putain, qu’est-ce qu’ils nous ont tous soulé avec leurs titres… « Marseille prend l’eau », « L’OM boit la tasse », « Buvez, éliminés »,  « Trop d’eau dans le pastis », « Les Marseillais se noient » et autres… Après avoir bu de l’eau d’Evian, l’OM joue contre Bordeaux, et ils n’aiment pas le vin. Ils ont tout fait pour l’emporter, et on pourra lire « Le pastis c’est mieux que le vin rouge »…

Je crois que tout le monde a compris pourquoi c’est l’OM qui devait l’emporter ce dimanche soir… L’OM revient dans la course au titre et à l’Europe, en étant 5e, quant aux Bordelais, c’est une défaite qui fait mal, ils sont 10e, à 3 points de l’AJ Auxerre, 14e.

Hervé suit l’actualité de la Ligue 1 de très près. Il connait l’hymne de la Ligue des Champions par cœur et le chante à chaque match. Tout comme l’hymne français qu’il aime chanter. Sinon il aime la musique, les iPhone et Paris. La ville, pas le club.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour