Restons connectés

PKFoot

Pourquoi il y a un problème avec les arbitres en France ?

France

Pourquoi il y a un problème avec les arbitres en France ?

Débat sur un phénomène qui veut que l’on tape à tout bout de champ sur les arbitres de football. On essaie ici de peser le pour et surtout le contre !

Débat de la vidéo

Le premier débat qui revient sans cesse est celui de la vidéo.. ou comment faire gérer un match par un système automatisé. Autrement dit, enlevez les arbitres, il y a tout à voir..
Personnellement, je suis farouchement opposé à cette pratique. Pourquoi ? le football est un sport populaire joué par des dizaines de milliers de personnes. Si une nouvelle règle était là pour aider les arbitres et le foot en général, elle ne devrait pas utiliser un système applicable sur seulement quelques terrains en France équipés de la vidéo. Pourquoi pas un autre arbitre, même si on manque cruellement d’arbitres en France ?

Un des cas qui fait jurisprudence pour les pro-caméras est le pénalty accordé à Valenciennes pour une faute totalement imaginaire de perrin contre Audel lors de la première journée de championnat.

Sur le pénalty il n’y a absolument pas faute malgré le coup de sifflet de M. Piccirillo. Alors pourquoi ne pas mettre un arbitre assistant de CHAQUE côté du terrain et leur donner plus de pouvoir décisionnel ?
Débat des salaires

La conscience collective persiste à dire que « les arbitres sont trop payés ». Savez-vous combien gagne un arbitre de Ligue 1 pour un match ? Environ 4500€. 30000 de nos anciens francs. Savez-vous combien touche un Karim Benzema qui ne rentre pas sur un terrain ? Presque 200000€. Qui a le plus de responsabilités ? Sûrement pas Benzema..

Et encore, c’est M. Aulas, le tant aimé, qui a fait augmenter le salaire des arbitres. Certains y verront une manière de les acheter. Moi, en tant qu’arbitre, j’y vois une manière de respecter le travail le plus difficile des 25 acteurs sur le terrain.

D’autres Footix amateurs de foot, osent même dire que l’arbitrage est professionnel ! Depuis quand ? Savez-vous que les arbitres travaillent la semaine en plus des matchs du week-end. ils ont certes des horaires aménagés, leur corps est quand même soumis à rude épreuve. Là aussi il faudrait peut-être envisager de développer le professionnalisme. Cela transformerait malheureusement l’arbitrage en une usine à décisionaires.

Débat des préjugés (achetés, influence, …)

Rien ne fait plus mal pour un arbitre qu’entendre dans un matc : « Tu es content, tu nous as fait perdre ! » ou « Non mais cet arbitre est encore contre nous, c’est obligé ».

Honnêtement, pensez-vous qu’un arbitre se taperait tous ces entrainements, parfois 1000km de déplacements, pour acheter un match. En sachant que forcément cela sera révélé un jour ?

Il existe, c’est vrai, des « cadeaux » qui sont offerts par les clubs aux arbitres. C’est totalement légal et courant. C’est souvent sous la forme de panier de fruits, maillots, montre voire vestes en cuir (notamment en Turquie). La plupart du temps les clubs n’attendent rien en retour. C’est à l’arbitre de ne pas tomber dans une suspicion exagérée.

Débat historique

Le débat sur l’arbitrage est assez récent. Ne me dîtes pas qu’avant les arbitres étaient meilleurs ? C’est juste que maintenant les enjeux sont trop importants (enjeux financiers surtout) pour que chaque erreur passe inaperçue. Maintenant, le moindre loubard devant sa télé a la chance de juger un hors-jeu via 10 ralentis de Canal+ alors que l’arbitre n’a que quelques micro-secondes pour se décider.

Une solution ? Interdire les ralentis à la télé sur les actions litigieuses (but litigieux, pénalty limite, hors jeu,…) pour éviter que cela ne fasse de faux débats. Après tout, l’arbitre a pris sa décision et tout le monde doit s’en tenir.

En espérant que tout cela puisse enrayer les agressions sur les hommes en noir. Le président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes, a rappelé que s’il n’y a eu que 300 agressions sur 1 million de match joués en France au niveau amateur, « c’est 300 de trop« . Comme par exemple le cas de ce jeune arbitre corse de 18 ans, Damien Montagono,frappé par un joueur à coups de poing dans la nuque, puis à terre à coups de pied, alors qu’il était inconscient, après un match amateur.

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour