Restons connectés

PKFoot

Pourquoi l’OM peut tout perdre ce soir ?

France

Pourquoi l’OM peut tout perdre ce soir ?

Je peux déceler dans vos yeux cette petite larme de joie qui se forme tout doucement, qui va atteindre patiemment sa taille optimale pour glisser le long de votre joue… De là à faire l’analogie avec le football, cette petite et insignifiante larme va sans doute se lancer dans un débordement soit sur la joue gauche soit sur la joue droite, ça dépendra de vous.

Les plus gourmands l’avaleront, les plus joueurs essayeront de modifier sa course tandis que les plus hargneux l’essuieront d’un geste brusque tel un tacle de Cyril Rool dès la 2e min de jeu. Ça y est vous êtes maintenant prêt à lire mon  premier billet estampillé « AOC 2010 » qui signe un retour en fanfare sur PKFOOT…en toute humilité vous l’aurez compris!

Nul besoin de vous dire que pour mon ‘come back’ j’arrive en terrain conquis avec un sujet « maison » si on peut dire ça comme ça…Que se passe-t-il aujourd’hui sur la cote d’azur ? Je parle pas de la prostitution, des casinos, de la plage et de la mer cristalline, du temps équatorien auquel on a droit toute l’année (bon pas cette année certes) mais bel et bien du football azuréen au sens géographique du terme j’entends.

Pourquoi l'OM peut tout perdre ce soir ?Entrons dans le vif du sujet avec le match en retard qui se joue ce soir au Vélodrome et qui opposera l’OM au FC Peugeot. Les plus naïfs diront que c’est une simple formalité mais ça me parait pas être aussi simple que cela…Déjà posons les bases: l’OM est dans une forme olympique, le club enchaine les bons résultats, met fin à 17 ans de disette et se hisse dans les hautes sphères de cette Ligue 1 âprement disputée. Oui mais pas que. Cette euphorie cache aussi certaines lacunes, notamment dans le jeu et dans la gestion du résultat car s’il y a bien un domaine dans lequel les blanc & bleu pataugent c’est bien dans la gestion de la rencontre. Et c’est là où je veux exactement en venir. Surement que l’OM ouvrira le score par sa danseuse brésilienne et mènera logiquement à la pause mais la seconde mi-temps me donne des frissons dans le dos. Les marseillais, et c’est une quasi-habitude/certitude se laissent endormir et se reposent systématiquement sur leurs lauriers à chaque fois qu’ils mènent au score. Et c’est énervant. A chaque fois qu’on pense que le match est joué et que l’affaire est pliée..non l’équipe recule irrémédiablement (joli le mot de 6 syllabes) et subit alors qu’elle est en position de force mais c’est la petite faiblesse de cette formation azuréenne. Et cela vaut non pas seulement que pour le championnat mais également dans les compétitions européennes, d’ailleurs vous l’avez remarqué comment l’OM a donné la victoire à Benfica lors du match retour mais ne parlons pas du passé et de choses qui fachent.

Pourquoi l'OM peut tout perdre ce soir ?

Certes en face l’armada offensive est réduite à l’équivalent d’un Pokémon niveau 2 qui lance une attaque « Bulle d’Ô » mais le fait de jouer une équipe moyenne vous allez le voir va rendre moyen l’OM qu’on a l’habitude de voir évoluer. C’est plus qu’une tendance de voir ce collectif évoluer au même niveau que celui de son adversaire. A l’image de Lyon par exemple CQFD. Vous les avez vu jouer contre les « Nancy », « Grenoble » & Cie avant leur match époustouflant contre le Réal. Des taupes transformées illico presto en moines Shaolin du ballon rond. Pour l’OM c’est la même chose. Alors certainement que l’OM a bien plus d’arguments que Sochaux ce soir pour l’emporter avec de surplus l’absence de certains cadres comme Dalmat ou Richert du coté Sochalien mais c’est bien pour ce type de match qu’on a inventé l’expression « match piège » et de toute évidence celui-ci en est un. Les 11 types du CE de Peugeot essaieront eux de faire bonne figure afin d’être transférés vers un club plus prestigieux l’année prochaine (le FC Metz?) mais auront quand même, restons lucide, fort à faire face à un rouleau compresseur qui cumule les bonnes performances en cette fin de saison. Mais l’OM n’est-il pas connu et reconnu pour ses fins de saison en boulet de canon…ça promet pour la course au titre.

William est un passionné de l’OM. Le terrain est aussi son quotidien puisqu’il joue aussi en compétition. Fin connaisseur des championnats français et espagnol et du foot-business, il essaye d'être au plus proche de l'actu foot jour après jour.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour